Sarcophage de Larthia Seianti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarcophage figuré de Larthia Seianti (musée archéologique national de Florence).

Le Sarcophage de Larthia Seianti est un sarcophage étrusque découvert près de Chiusi, en province de Sienne en janvier 1877 et acquis par le Musée archéologique national de Florence où il est exposé.

Il fut découvert dans une tombe étrusque sur la colline de la Martinella, au nord-est de Chiusi, à environ deux kilomètres, dans un champ appartenant à M. Casuccini, où l'on faisait une plantation de vignes et d'oliviers[1],[2].

Placée dans la salle principale d'une tomba a nicchiotti (tombes à corridor et niches ou loculi), le sarcophage représente sur son couvercle une femme dans la pose du banqueteur, allongée appuyée sur un coude du côté gauche (semidistesa ou semisdraiata[3]), tenant une patère de la main gauche, et de la droite relevant le voile la couvrant. Les dimensions de la caisse du sarcophage est de 165 cm de long sur 36 cm de large et de 50 cm de haut, elle est agrémentée de cinq pilastres séparant des roses.

Le sarcophage comporte l'inscription : « Larth Arnthal Plecus clan Ramthasc Apatrual..., cioè Larth, figlio di Plecus e di Ramtha Apatrui ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rapport présenté par le savant commandeur Fiorelli à l'Académie des Lynx (Atti délia Reale Accademia dei Lincei, 1877, t. I, p. 453)
  2. Témoignage du chevalier Rarnabei, secrétaire de la Direction royale des fouilles
  3. Terminologie des cartels du musée archéologique national de Tarquinia.

Liens externes[modifier | modifier le code]