Sarbacane Software

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (janvier 2016).
Motif : l'utilisateur qui a apposé ce bandeau n'a pas précisé le motif de la pose.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (janvier 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Sarbacane Software
Création 2001
Fondateurs Thierry Tarnus
Forme juridique SAS
Siège social HEM
Activité Emailing
Site web sarbacane.com

Le Groupe Sarbacane Software est un éditeur français de logiciels et solutions marketing. L'entreprise édite depuis 2001 notamment un logiciel emailing professionnel, Sarbacane. Sarbacane Software est issue du groupe GOTO Software , fondé par Thierry TARNUS[1] mais désormais indépendante et dirigée par Mathieu TARNUS[2].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2001, GOTO Software, groupe né en 1982, lance la première version du logiciel emailing Sarbacane. En 2003, le lancement de Sarbacane Tracking offre en plus de l'envoi de campagnes, la capacité de mesurer les résultats via des statistiques consolidées : taux d'ouverture, taux de clic... En 2005, la nouvelle version Sarbacane 2 voit le jour avec une nouvelle interface et de nouvelles fonctionnalités notamment l'arrivée d'un éditeur HTML Wysiwyg[3]. Quelques mois plus tard naîtra le service de Suivi Comportemental permettant de connaitre le comportement de destinataires de manière individualisée. En 2005, la version Sarbacane 2 Evolution, intégre une technologie de géolocalisation des destinataires[4]. C'est en 2008 que Sarbacane 3 sort avec son Service de Routage Professionnel (SRP) permettant l'envoi de campagnes via une plateforme développée, hébergée et gérée par Sarbacane[5]. En 2010, l’entité juridique Sarbacane Software est créée et Mathieu TARNUS, acteur impliqué depuis la naissance de Sarbacane, prend la direction générale de l'entreprise[6]. En 2011, L'entreprise fête ses 10 ans d'existence et réalise un chiffre de 5M€[7]. Sarbacane Software s'internationalise en ouvrant une filiale en Espagne à Barcelone. C'est en 2012 que l'entreprise dépasse la barre des 6.000 clients abonnés au logiciel[8].

Sarbacane Software devient en 2013 un groupe diversifié avec le lancement de Getinbox, un service de prévisualisation de campagnes avant envoi (email rendering)[9] puis de Primotexto, une solution SaaS permettant de créer, envoyer et mesurer les résultats de campagnes SMS Marketing[10].

En 2014, la 4e génération du logiciel, renommé Sarbacane Desktop[11] est mise sur le marché avec une interface a été complètement repensée, et s'enrichit de nombreuses nouvelles fonctionnalités en introduisant le stockage des campagnes sur le Cloud et le partage de données entre collaborateurs[12].

En 2015, l'entreprise lance Tipimail, un nouveau service d'envoi d'emails de service (API SMTP)[13] et procède à sa première acquisition en rachetant la start-up Geer.io, spécialiste de l'automatisation marketing[14].

Implantations[modifier | modifier le code]

Le siège de Sarbacane Software se situe à Hem, dans le Nord sur le campus GOTO. L'entreprise dispose de bureaux à Barcelone et à New-York.

Distinctions & Partenariats[modifier | modifier le code]

Le logiciel Sarbacane a été élu parmi les meilleures solutions emailing par l'organisme BSOCO, un comparatif de logiciels professionnels en 2014 [15]et en 2015[16].

L'entreprise est membre du SNCD, de Signal Spam et de Transition Numérique Plus.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « le fondateur et PDG du groupe GOTO Software Thierry Tarnus est décédé », sur Pôle Régional Numérique (consulté le 25 janvier 2016)
  2. lavoixdunord.fr, « Leader de l'anti-spams, Goto Software se scinde en trois pour mieux se développer », sur La Voix du Nord (consulté le 25 janvier 2016)
  3. « E-mailing : version 2 pour Sarbacane de Goto Software », sur http://www.e-marketing.fr/ (consulté le 25 janvier 2016)
  4. « Evolution 2, la nouvelle version de Sarbacane 2 », sur http://www.e-marketing.fr/ (consulté le 25 janvier 2016)
  5. « Sarbacane affine le ciblage des messages », sur http://www.e-marketing.fr/ (consulté le 25 janvier 2016)
  6. lavoixdunord.fr, « Leader de l'anti-spams, Goto Software se scinde en trois pour mieux se développer », sur La Voix du Nord (consulté le 25 janvier 2016)
  7. www.nordeclair.fr, « Sarbacane Software vise la tête de l'emailing marketing », sur Nord Eclair (consulté le 25 janvier 2016)
  8. « Sarbacane Software annonce une croissance de 17% pour 2012 », sur GFM (consulté le 25 janvier 2016)
  9. infoDSI.com, « Getinbox prévisualise les emails avant leur envoi », sur www.infodsi.com (consulté le 25 janvier 2016)
  10. « Sarbacane lance une solution SMS professionnelle à destination des TPE et PME », sur Locita.com (consulté le 25 janvier 2016)
  11. (fr) « Sarbacane Desktop 4 : l'email marketing explore le marché mobile », sur Génération-NT (consulté le 25 janvier 2016)
  12. « Sarbacane passe à la vitesse supérieure », sur http://www.e-marketing.fr/ (consulté le 25 janvier 2016)
  13. « Sarbacane lance Tipimail, nouveau service cloud d'envoi d'emails transactionnels », sur GFM (consulté le 25 janvier 2016)
  14. « Marketing Automation : Sarbacane enrichit son offre en rachetant Geer.io », sur www.journaldunet.com (consulté le 25 janvier 2016)
  15. « bsoco awards 2014 : les résultats complets dévoilés », sur www.comparatif-logiciel.com (consulté le 25 janvier 2016)
  16. « bsoco awards 2015 : les résultats complets dévoilés », sur www.comparatif-logiciel.com (consulté le 25 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]