Sarah Winchester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sarah Winchester

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie en noir et blanc de Sarah Winchester.

Nom de naissance Sarah Lockwood Pardee
Naissance 1er septembre 1839
Drapeau : États-Unis New Haven, Connecticut, États-Unis
Décès 5 septembre 1922 (à 83 ans)
Drapeau : États-Unis San Jose, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Pays de résidence Drapeau : États-Unis États-Unis
Distinctions
Ascendants
Conjoint
Descendants

Sarah L. Winchester, née le 1er septembre 1839 et morte le 5 septembre 1922 est l'épouse de William Wirt Winchester. Elle hérite de ses biens et de 50 % des parts de la Winchester Repeating Arms Company quand celui-ci meurt de la tuberculose en 1881. Convaincue que des esprits allaient la tuer si la construction de sa maison en Californie était terminée, Sarah Winchester utilise sa fortune pour poursuivre de manière ininterrompue, 24 heures sur 24, la construction de la maison pendant 38 ans. Depuis sa mort, la très étendue Mystérieuse Maison Winchester est devenue une attraction touristique, connue pour ses nombreux escaliers et couloirs menant nulle part.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sarah Lockwood Pardee est née en 1839 à New Haven, dans le Connecticut, de l'union de Leonard Pardee et Sarah Burns. Elle a six frères et sœurs : Sarah E. Pardee (morte en bas âge), Mary A. Pardee (qui se maria à William Converse), Antoinette E. Pardee, Leonard M. Pardee, Isabelle C. Pardee (qui se maria à Lewis Merriman), et Estelle L. Pardee. Le 30 septembre 1862, dans sa ville de naissance, elle épouse William Wirt Winchester, le fils unique d'Oliver Winchester, le propriétaire de la Winchester Repeating Arms Company. Leur fille, Annie Pardee Winchester, voit le jour le 15 juin 1866, mais meurt quelques semaines plus tard, le 25 juillet 1866 d'un marasme nutritionnel infantile[1]. Sarah Winchester tombe dans une profonde dépression après la mort de sa fille, et le couple n'aura plus d'enfant. Oliver Winchester meurt en 1880, rapidement suivi en 1881 par son fils William, des suites d'une tuberculose. Elle hérite donc de la moitié des parts de la Winchester Repeating Arms Company et perçoit un revenu de 1000$ par jour (l'équivalent de 22 000$ aujourd'hui).

Les légendes courant sur Sarah Winchester disent qu'elle s'est mise à croire que sa famille était traquée par les esprits, et qu'elle a consulté des médiums pour savoir quoi faire. Un médium de Boston, disant être un voyant, lui affirma que les Winchester étaient prétendument traqués par les fantômes de toutes les personnes qui avaient été tuées par les carabines Winchester, et qu'elle devait se rendre sur la Côte Ouest des États-Unis afin d'y construire une maison pour elle et les fantômes. Il lui aurait affirmé que si la construction cessait un jour, elle mourrait.

En 1886[1], elle emménage en Californie et achète un ranch de huit pièces appartenant à John Hamm[1] qui se tient sur 161 acres de terrain où se situe maintenant San José. Elle commence immédiatement à dépenser 20 000 000$ issus de son héritage en rénovant et ajoutant des salles : ce travail continue 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tous les jours de l'année, pendant 38 ans. Elle est fascinée par le nombre 13 et le fait apparaitre en plusieurs endroits de la maison : 13 salles de bains ont été construites, les fenêtres possèdent 13 vitres, 13 lustres ont été installés... Des érudits contemporains à la construction remettent en cause la véracité de l'affirmation disant que la construction a continué, excepté durant de brèves périodes, après le tremblement de terre de 1906 à San Francisco[1].

Pendant 38 ans consécutifs, Sarah Winchester a personnellement supervisé la construction 24 heures sur 24 de sa maison en Californie

Après le tremblement de terre de 1906 à San Francisco, Sarah Winchester reste prisonnière de sa chambre pendant plusieurs heures. Pourtant, dès qu'elle en sort, elle demande aux ouvriers d'arrêter de travailler sur la façade de la maison, presque terminée, et loge ses charpentiers dedans, laissant la plus grande partie des dégâts causés par le séisme non-réparés. Encore une fois d'après les légendes, elle se serait mise à penser que les esprits étaient fâchés contre elle car elle passait trop de temps à décorer et à travailler dans les salles situées dans la façade. Depuis, la construction se résume à ajouter de nouvelles salles ou à reconstruire d'autres parties de la structure. Sarah Winchester habite alors à plein temps à Atherton, en Californie, jusqu'à sa mort et elle ne visite la maison que périodiquement[1].

Du fait de la construction constante et du manque de plans d'architectes qualifiés, la maison est devenue très grande et assez complexe : un grand nombre d'employés avait besoin d'une carte pour déambuler la maison. La maison contient également des portes s'ouvrant sur des murs, des escaliers menant au plafond, des éléments récurrents du chiffre 13, et des fenêtres donnant sur des murs. Il y a deux théories quant à la construction d'une si étrange maison par Sarah Winchester. La première et de loin la plus populaire est que la construction a été faite ainsi pour semer les fantômes de toutes les personnes qui avaient été tuées par des carabines Winchester. La seconde, moins populaire, est que du fait de l'immense fortune de Sarah Winchester, elle pouvait se faire construire sa maison de la manière qu'elle le souhaitait et qu'elle n'avait eu aucune expérience en architecture, expliquant que ces étrangetés pouvaient être de simples erreurs. La Mystérieuse Maison Winchester est maintenant un site historique national, régional, et communal.

Dans les années 1920, Sarah Winchester achète un bateau servant de logement, situé dans la Baie de San Francisco à Burlingame, qui devient connue comme étant "L'Arche de Sarah", ce qui était d'après les croyances une assurance contre sa peur d'un second Déluge, comme celui auquel est confronté Noé et sa famille. Mais une réponse plus ordinaire serait que beaucoup de personnes de son statut social, en Californie, possédait un bateau ou un yacht à cette époque. Cette "Arche" est située près d'un massif d'eucalyptus sur la Route Winchester, qui deviendra l'intersection entre Route Anza de la U.S. Highway 101. Le bateau disparait dans un incendie en 1929[2].

La construction de la Mystérieuse Maison Winchester s'arrête le 5 septembre 1922, quand Sarah Winchester, âgée de 83 ans, meurt d'un arrêt cardiaque survenant dans son sommeil[3]. Un office religieux se tient à Palo Alto, et la dépouille est envoyée au Cimetière d'Alta Mesa, jusqu'à ce qu'elle soit transférée, avec l'une de ses sœurs, à New Haven[1]. Elle est enterrée aux côtés de son mari et de son enfant dans le Cimetière d'Evergreen. Sarah Winchester laisse un testament divisé en 13 sections et signé 13 fois[4]. Les possessions de la Mystérieuse Maison Winchester sont léguées à sa nièce, Marian I. Marriott, qui récupère les meubles qu'elle souhaitait et met ce qui reste aux enchères. Le déménagement complet nécessita huit camions par jour pendant six semaines et demie[5]. La maison n'est pas mentionnée durant l'enchère, ce qui la rend impossible à louer aujourd'hui. Elle est ensuite vendue aux enchères au plus offrant, qui en fait une attraction à destination du public : les premiers visiteurs s'y rendent durant le mois de février 1923, cinq mois après la mort de Sarah Winchester[6].

Héritage[modifier | modifier le code]

  • Le Boulevard Clara-Los Gatos, situé en face de la maison, est renommée plus tard Boulevard Winchester, d'après le nom de la maison. De nos jours, la maison est ouverte au public tous les jours (sauf Noël) et des visites guidées y sont effectuées, ainsi que dans les sous-sols.
  • La chanson « A Certain Euphoria » de l'album The Loved One des Strange Boutique, est basée sur les légendes courant sur Sarah Winchester.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Ignoffo, Captive of the Labyrinth.
  2. Burlingame Centennial 1908-2008, Joanne Garrison ISBN 978-0-615-17894-3
  3. (en) « Sarah Winchester »
  4. (en) « Haunted Travels: The Winchester Mansion »
  5. (en) « The Winchester Mansion »
  6. Slideshow
  7. Dogears. Dog Ears Bandcamp Page- 'Mrs Winchester'. Retrieved 18 December 2011.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]