Sarah Soilihi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soilihi.

Sarah Soilihi
Sarah Soilihi en avril 2016.
Sarah Soilihi en .
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance (26 ans)
Lieu de naissance Drapeau : France Marseille
Style Kick-boxing et karaté
Palmarès
Titres amateurs

Sarah Soilihi
Biographie
Nationalité Française
Parti politique La France insoumise (2016-2018)
Génération.s (2018-)

Sarah Soilihi, née le  à Marseille, est une sportive française pratiquant le kick-boxing et le karaté. Également personnalité politique, elle est porte-parole nationale de La France insoumise jusqu'en novembre 2018, avant de se rapprocher du mouvement de Benoît Hamon, Génération.s.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sarah Soilihi a grandi dans les quartiers nord de Marseille dans une famille d’origine franco-comoro-marocaine. Elle est doctorante en droit et chargée d'enseignement en droit pénal à l’Université d'Aix-Marseille[1].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

En novembre 2015, Sarah Soilihi devient championne du monde de kick-boxing lors de la World Traditional Kickboxing Association 2015[2]. Elle devient aussi en 2016, championne de France de karaté semi-contact.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Sarah Soilihi s'engage dans l'aile gauche du Parti socialiste en 2012[2]. Lors des élections municipales de 2014 à Marseille elle est candidate sur les listes de Patrick Mennucci, vainqueur de la primaire organisée par le PS. Toutefois l'élection est finalement remportée par les listes de Jean-Claude Gaudin, ce qui ne lui permettra pas d'être élue. Par la suite, elle figure lors des élections régionales de 2015 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur la liste d'union de la gauche conduite par le socialiste Christophe Castaner, dont elle est aussi la porte-parole[3]. Cette liste arrive en 3e position à l'issue du 1er tour avec 16,59 % des suffrages exprimés, mais se désiste au second tour pour permettre la défaite du Front national, et n'obtient donc aucun siège.

La sportive rejoint finalement le mouvement de La France insoumise en 2016 et devient porte-parole nationale de Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle de 2017[4]. Elle co-écrit notamment un des livrets programmatiques du mouvement : « Pour un sport émancipateur et libéré de l'argent »[5].

Elle est candidate aux élections législatives de 2017 dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône pour la France insoumise. Elle est battue au premier tour avec 18,47 % des voix, en troisième position[6],[3].

À la suite de dissensions au sein de la France insoumise pour désigner les candidats des élections européennes de 2019, Sarah Soilihi retire sa candidature à celles-ci[7].

Le 8 novembre 2018, elle annonce quitter le mouvement de la France insoumise, mettant en avant des « désaccords stratégiques » et estimant que le mouvement « se replie sur lui-même »[8]. Elle rejoint le mouvement Génération.s créé par Benoît Hamon[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :