Sarah McKenzie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sarah McKenzie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domiciles
Paris (-), Londres (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Instruments
Labels
Impulse!, ABC Music (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Site web
Distinctions
ARIA Award for Best Jazz Album (en) ()
Australian Jazz Bell Awards (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Sarah McKenzie, née en 1987 à Bendigo en Australie, est une musicienne de jazz australienne. Elle est chanteuse, pianiste et compositrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1987 à Bendigo, elle grandit à Melbourne. Elle étudie le piano classique, enfant, mais cette pratique l’ennuie, jusqu’à ce que son père lui présente un professeur de piano de blues et de boogie-woogie[1],[2]. A l'âge de 16 ans, elle écrit ses premières chansons. De 2007 à 2009, elle étudie à la West Austrialian Academy of Performing Arts à Perth. Pendant ses études, elle commence à composer sérieusement de la musique et participe à des formations. Revenue à Melbourne, elle forme un groupe et se produit dans les principaux festivals australiens, le Wangaratta Jazz Festival, le Melbourne International Jazz Festival, le Stonnington Jazz Festival et le Melbourne Women in Jazz Festival avec des musiciens tels que James Morrison. Elle effectue aussi une tournée comme chanteuse avec Michael Bublé [3], et ouvre les spectacles de John Patitucci et Enrico Rava[[4].

Elle signe un contrat avec ABC Music en 2010. Son album Close Your Eyes remporte le ARIA Music Awards 2012 du meilleur album jazz, après avoir été nominée l’année précédente, en 2011, avec Don't Tempt Me'[5] .

Elle est à nouveau nominée en 2015 pour We Could Be Lovers[6]. We Could Be Lovers remporte aussi un Australian Jazz Bell Awards, toujours en 2015, au titre du meilleur album vocal jazz australien[7] . Ce troisième album sort sous le label Impulse!. L'album Paris in the Rain (Paris sous la pluie) suit en 2017. Entre 2015 et l'été 2018, elle vit à Paris, travaillant notamment avec Michel Legrand, avant de s'installer à New York[8], puis à Londres en 2019.

L’album sorti en 2019, Secrets of My Heart, est considéré comme le plus personnel. Il comporte sept titres originaux et des reprises, notamment de John Barry, de Michel Legrand, ou de Dinah Washington[1],[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Don't Tempt Me - ABC Music[10]
  • 2012 : Close Your Eyes - ABC Music[11]
  • 2014 : We Could Be Lovers - ABC Music
  • 2017 : Paris in the Rain - Impulse!
  • 2019 : Secrets of My Heart - Normandy Lane Music

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Agathe Moreaux, « Les nouvelles voix du jazz sont féminines », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Mark Voisey, « Sarah McKenzie was born to sing jazz », Courrier Mail,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Thom Jurek, « Sarah McKenzie », sur AllMusic
  4. (en) « Sarah McKenzie », sur viennajazz.org
  5. (en) Jim Budd, « Sarah McKenzie wins jazz ARIA award », Jazz Australia,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Maxim Boon, « 2015 Fine Art and Artisan ARIA Awards nominés », Limelight,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Australian Jazz Bell Awards Winners Annonce des gagnants », The Music,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Andrew Gilbert, « Rising jazz star Sarah McKenzie brings her Midas touch to SF Bay Area », The Mercury News,‎ (lire en ligne)
  9. Sylvain Siclier, « Sélection albums : Brahms et Ligeti, Bohuslav Martinu, Sarah McKenzie… », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. « {{{1}}} »
  11. « {{{1}}} »