Sapwuahfik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sapwuahfik
Ngatik
Vue de l'atoll de Sapwuahfik
Vue de l'atoll de Sapwuahfik
Géographie
Pays Drapeau des États fédérés de Micronésie États fédérés de Micronésie
Archipel Îles Carolines
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 5° 47′ 16″ N, 157° 09′ 20″ E
Superficie 1,6 km2
Nombre d'îles 11
Géologie Atoll
Administration
Statut Municipalité

État Pohnpei
District Îles extérieures de Pohnpei
Démographie
Population 456 hab. (2010)
Densité 285 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+10

Géolocalisation sur la carte : Micronésie

(Voir situation sur carte : Micronésie)
Sapwuahfik
Sapwuahfik
Atolls des États fédérés de Micronésie

Sapwuahfik (ancienne Ngatik) est un atoll des îles Carolines. C'est une municipalité des îles extérieures de Pohnpei, dans l'État de Pohnpei, un des États fédérés de Micronésie. Également connu comme Los Valientes, Seven Islands ou bien Islas de la Passion, l'atoll aurait été « découvert » en 1773 par Felipe Tompson.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

L'atoll, situé à 160 km de Pohnpei, est composé d'une dizaine d'îlots et a une superficie de 1,6 km². La population est de 456 personnes en 2010 (en baisse par rapport à 2000) et vit sur l'îlot Ngatik. La langue qui y est parlée est le créole ngatik ainsi que l'anglais.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1900 1910 1920 1925 1930 1935 1958 1967
240250273281278295298401
1970 1973 1980 1985 1994 2000 2010 -
451408560564603640456-
(Sources : Recensements officiels des populations de l'État de Pohnpei jusqu'en 2000[1] et en 2010[2])
Évolution démographique de Sapwuahfik depuis 1900

Histoire[modifier | modifier le code]

Le massacre de Ngatik[modifier | modifier le code]

En 1837, l'équipage du navire commercial britannique Lampton, massacra systématiquement presque tous les habitants de façon à y récupérer des carapaces de tortues marines, sans en être empêchés comme l'année précédente. L'île a été repeuplée par des hommes de l'équipage et des femmes de Pohnpei, ce qui explique le créole ngatik.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Census of 2000 », pacificweb.org (consulté le 6 février 2016)
  2. (en) « Census of 2010 », pacificweb.org (consulté le 6 février 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Donald W. Buden, The Reptiles of Sapwuahfik Atoll, Federated States of Micronesia, 1999.