Saphir œnone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chrysuronia oenone

Chrysuronia oenone
Description de cette image, également commentée ci-après
Saphir œnone
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Apodiformes
Famille Trochilidae

Genre

Chrysuronia
Bonaparte, 1850

Nom binominal

Chrysuronia oenone
(Lesson, 1832)

Répartition géographique

Description de l'image Chrysuronia oenone map.svg.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 22/10/1987

Le Saphir œnone anciennement Saphir œnome (Chrysuronia oenone) est une espèce de colibris (famille des Trochilidae) présents en Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Pérou, Trinité-et-Tobago et au Venezuela.

Distribution[modifier | modifier le code]

La zone de répartition de l'espèce s'étend du Venezuela, au nord-ouest, jusqu'au nord de la Bolivie au sud. À l'est, la zone comprend l'Amazonie brésilienne. À l'ouest, elle va jusqu'à l'est des Andes.

Description[modifier | modifier le code]

Saphir œnone sur une main humaine

Le Saphir oenone mesure 9,4 cm de long. Son bec de 20 mm est presque droit. Sa mandibule est de couleur rose avec l'extrémité noire.

Le mâle est en grande partie d'un vert brillant. Il est vert scintillant sur le dessous. Ses tête, gorge et poitrail sont bleu-violet scintillant. La sous-espèce josephinae a des teintes vertes sur la gorge et le poitrail. Sa queue est cuivré-doré.

La femelle est de couleur vert-bronze dessus et en grande partie vert dessous avec des lignes médianes blanches sur le ventre. La sous-espèce josephinae est en grande partie blanche dessous avec des taches vert brillant sur la gorge, le poitrail et les flancs. Sa queue est cuivré-doré avec l'extrémité grisâtre.

Habitats[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est assez commun dans les lisières des forêts tropicales et subtropicales humides de basses et hautes altitudes (jusqu'à 1500 m) mais aussi dans les anciennes forêts fortement dégradées.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson[1], 3 sous-espèces ont été décrites :

  • Chrysuronia oenone alleni (Elliot, 1888) ;
  • Chrysuronia oenone josephinae (Bourcier & Mulsant, 1848) ;
  • Chrysuronia oenone oenone (Lesson, 1832).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Steven L. Hilty, Bill Brown, A guide to the birds of Colombia, Princeton University Press, 1986, p. 270. (ISBN 069108372X)