Sapere aude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sapere aude ou Sapere aude ! est une locution latine à l’origine empruntée à Horace (Épitres, I, 2, 40) signifiant littéralement « Ose savoir ! ». Cette injonction est plus couramment traduite par « Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! » et est connue pour être la devise des Lumières selon Emmanuel Kant. Cet extrait de l'épitre d'Horace constituait la devise du philosophe français libertin Pierre Gassendi dont la pensée annonce le siècle des lumières. Dans son célèbre essai Qu'est-ce que les Lumières ?, en 1784, Emmanuel Kant donne la définition suivante : « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. »

Dans le milieu universitaire[modifier | modifier le code]

Sapere aude est le nom de deux journaux étudiants, à l'université Chapman à Orange[1] et au collège de Wooster[2]. C'est également la devise de l'Institut de physique et de technologie de Moscou.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]