Sanvignes-les-Mines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sanvignes-les-Mines
Sanvignes-les-Mines
Blason de Sanvignes-les-Mines
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Saint-Vallier
Intercommunalité Communauté urbaine Le Creusot Montceau-lès-Mines
Maire
Mandat
Jean-Claude Lagrange
2014-2020
Code postal 71230, 71410
Code commune 71499
Démographie
Gentilé Sanvignards
Population
municipale
4 414 hab. (2015 en augmentation de 0,94 % par rapport à 2010)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 58″ nord, 4° 17′ 40″ est
Altitude Min. 277 m
Max. 405 m
Superficie 35,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sanvignes-les-Mines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sanvignes-les-Mines
Liens
Site web mairie-sanvigneslesmines.fr

Sanvignes-les-Mines est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au cœur de la Saône-et-Loire, Sanvignes est une commune de 4 400 habitants située dans le département de Saône-et-Loire en Bourgogne du Sud.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Eugène Saint-Berain-sous-Sanvignes Montceau-les-Mines Rose des vents
Dompierre-sous-Sanvignes N
O    Sanvigne-les-Mines    E
S
Perrecy-les-Forges Ciry-le-Noble Saint-Vallier

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sanvignes-les-Mines Blason D'azur à douze étoiles d'or ordonnées en cercle et enfermant une lampe de mineur brochant sur deux pics passés en sautoir et accostée de deux épis de blés posés en chevron renversé, le tout du même; à la bordure componée de gueules et d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 décembre 1981
(décès)
Pierre Massal   Professeur de lettres
février 1982 mars 1989 Daniel Vaillard    
mars 1989 juin 1995 Joseph Jeannot DVD Conseiller général du canton de Toulon-sur-Arroux (1982 → 1994)
juin 1995 en cours Jean-Claude Lagrange PS Ingénieur territorial
Conseiller régional de Bourgogne (1998 → 2015)
Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté (2015 → )
7e vice-président du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté (2015 → )
Président de la CU Creusot-Montceau (2008 → 2014)
1er vice-président de la CU Creusot-Montceau (2014 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sanvignes-les-Mines figure parmi les quinze premières communes de Saône-et-Loire à avoir établi – puis officialisé – des liens d'amitié avec une localité étrangère[1].

À ce jour, la commune est jumelée avec :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 4 414 habitants[Note 1], en augmentation de 0,94 % par rapport à 2010 (Saône-et-Loire : -0,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0211 1461 1221 2291 2601 6241 6471 5991 585
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7921 7511 9782 0052 2802 7583 0183 4483 674
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 9663 8384 1304 8016 6216 2105 9225 7255 616
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
6 7076 7846 2665 7284 9184 3424 3734 3774 414
2015 - - - - - - - -
4 414--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Collège Roger-Vailland

Le collège compte 299 élèves. 48 élèves était en SEGPA (Section d'enseignement général et professionnel adapté), celle-ci étant détruite. Les langues enseignées sont l'anglais, l'espagnol, l'allemand et le latin.

Écoles primaires
  • École Liberté-Ferry
  • École des Baudras
Écoles maternelles
  • École Marcel-Sembat
  • École des Baudras

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église
  • Parcs et jardins

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Avec Autun, Bourbon-Lancy, Chagny, Chalon-sur-Saône, Chauffailles, Cuisery, Épinac, Étang-sur-Arroux, Loisy, Mâcon, Lugny, Paray-le-Monial, Romenay, Saint-Amour-Bellevue et Tournus. Source : Bernard Humblot, « Quand la Saône-et-Loire s'intéresse aussi aux pays voisins », revue « Images de Saône-et-Loire » n° 16 de décembre 1972, pp. 9-11.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.