Santillana del Mar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santillane.

Santillana del Mar
Santillane
Blason de Santillana del Mar
Héraldique
Drapeau de Santillana del Mar
Drapeau
Santillana del Mar
La collégiale romane Sainte-Julienne.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Cantabrie Cantabrie
Province Cantabrie Cantabrie
Comarque Costa occidental
District judic. Torrelavega
Maire
Mandat
Isidoro Rábago León (PSC-PSOE)
2011-2015
Code postal 39330
Démographie
Gentilé Lebaniego
Population 4 172 hab. (Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 260 : attempt to index local 'snack' (a nil value).)
Densité 147 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 23′ 36″ nord, 4° 06′ 17″ ouest
Altitude 82 m
Superficie 2 846 ha = 28,46 km2
Distance de Madrid 440 km
Bordée par Océan Atlantique
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cantabrie

Voir sur la carte administrative de Cantabrie
City locator 14.svg
Santillana del Mar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Santillana del Mar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Santillana del Mar
Liens
Site web www.santillanadelmar.es

Santillana del Mar (Santillane en français) est une commune de la communauté autonome de Cantabrie en Espagne. La ville est située à proximité de l'océan Atlantique, entre Santander et San Vicente de la Barquera. Elle comptait 4 007 habitants en 2007.

Santillana del Mar est un grand centre touristique, accueillant chaque année de nombreux visiteurs venus de toute l'Europe. La ville doit sa renommée à son environnement pittoresque, sa collégiale du XIIe siècle, et surtout à la grotte d'Altamira, qui renferme des chefs-d'œuvre de l'art préhistorique. Santillana del Mar appartient à l'association Les Plus Beaux Villages d'Espagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Santillana est connue sous un autre nom: la ville au trois mensonges Sant signifie saint Llana signifie plaine Mar signifie mer Elle n'est pas sainte, pas dans une plaine et ni à côté de la mer Située sur la route nord du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Santillana del Mar est une merveilleuse ville médiévale qui s'est développée autour de l'église collégiale de Santa María. De nombreuses tours de défense et des palais renaissance font de Santillana l'un des centres historiques les plus importants de Cantabrique. Communauté autonome: Cantabria Mais Santillana abrite son plus grand trésor à l'extérieur de ses murs : les Cuevas de Altamira (grottes), également connues sous le nom de la “Chapelle Sixtine du Paléolithique" et déclarées Patrimoine de l'humanité. La gastronomie de la région et les magnifiques espaces naturels des alentours font de cette ville déclarée Monument national un endroit des plus séduisants. Traditionnellement, la route nord du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle passe par l'une des villes médiévales les mieux conservées de Cantabrique : Santillana del Mar. Pour accéder à cette ville, les pélerins qui se dirigeaient vers Saint-Jacques de Compostelle devaient traverser les rives del Pas et de San Martín de la Arena. L'origine de la ville remonte au VIIIe siècle lorsque le hameau qu'elle était alors a commencé à se développer autour de l' Eglise collégiale de Santa Juliana, édifice qui plus tard donnera son nom à l'actuelle Santillana del Mar. Le centre de Santillana, déclaré Monument National, est toujours représenté par l'église collégiale, considérée comme l'un des plus grands témoignages de l'architecture romane en Cantabrique. Construite sur un ancien ermitage au XIIe siècle, vous pourrez y admirer son cloître pourvu de magnifiques chapiteaux historiés et sa façade décorée de sculptures du Dieu pantocrator (représentation du Christ encadrée par une structure en forme d'amande). Par la rue de Santo Domingo, rue principale de Santillana, vous pourrez accéder à la vieille ville en excellent état de conservation. Ses rues pittoresques pavées sont flanquées d'imposants édifices construits majoritairement entre les XIVe et XVIIIe siècles. La tour de Merino correspond à l'époque médiévale (XIVesiècle), ainsi que celle de Don Borja (XVe siècle). Elles sont considérées comme les édifices les plus anciens de la ville. Il est possible également d'admirer d'imposants palais renaissance, comme celui de los Velarde, et de belles demeures de style baroque, en particulier celle de los Valdivieso, celle de los Villa ou celle de l'archiduchesse d'Autriche. Malgré cette diversité de styles architecturaux, Santillana offre une apparence homogène et harmonieuse. Le Parador de Gil Blas Comme dans le cas des tours de Merino et Don Borja, la place principale de Santillana réunit d'autres édifications d'une grande valeur historique : la Casa del Águila y la Parra, la mairie et le palais de los Barreda-Bracho, construit au XVIIe siècle et transformé en Parador de Tourisme. Cet ancien manoir a été lié tout au long de son histoire à cette famille noble. Au cours des années vingt du siècle passé, le Comte de Güell restaura l'édifice et le transforma en un important centre culturel et littéraire, de représentations théâtrales et de cours d'été. Finalement, au milieu des années quarante, l'édifice fut intégré au réseau naissant des Paradors. La pierre de taille, les balcons de fer forgé et l'écusson héraldique dominent la façade de cette demeure typique de style montagnard nobiliaire. Découvrir Santillana del Mar est un véritable plaisir, découvrir sa gastronomie l'est autant. Dans cette ville, il est possible d'apprécier quelques-uns des plats les plus représentatifs de la riche tradition culinaire de Cantabrique, spécialités maritimes et montagnardes. A déguster, les « cocidos lebaniego et montañés » (sorte de pot-au-feu avec haricots, viande et chou), le filet de veau, le colin sur asperges vertes et la daurade. Dégustez également les savoureux fromages de la région, le « bizcocho » typique de Santillana (sorte de biscuit) ou les « sobaos pasiegos » (sorte de biscuit à base de beurre, farine et œufs) de la Vega del Pas. Environs Santillana del Mar est située à un endroit où de nombreuses excursions sont possibles. A seulement 2 kilomètres de la ville sont situées les Cuevas de Altamira (grottes), connues également sous le nom de la “Chapelle Sixtine du Paléolithique” et déclarées Patrimoine de l'humanité. Vous pourrez y visiter le Musée d' Altamira, complexe moderne où vous pourrez admirer la néogrotte, fidèle réplique des motifs picturaux qui apparaissent dans la grotte originale. Vous pouvez également visiter le parc zoologique de Santillana qui abrite un nombre important d'espèces animales. Les alentours de Santillana del Mar permettent également de profiter du riche patrimoine naturel de Cantabrique. Vous pourrez par exemple visiter le Parc de la Nature de Cabárceno où les animaux vivent en semi-liberté ou encore faire une excursion sur la route del Cares, au coeur du Parc National de los Picos de Europa.

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La collégiale, où se situe le tombeau de Santa Juliana.

Littérature[modifier | modifier le code]

Dans le domaine littéraire, Santillana est célèbre pour le roman picaresque d'Alain-René Lesage, Histoire de Gil Blas de Santillane. Dans La Nausée, Jean-Paul Sartre décrit Santillana comme étant le "plus joli village d'Espagne".

Sports[modifier | modifier le code]

Arrivées du Tour d'Espagne :

Jumelage[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la France Le Dorat (France) : c'est grâce aux échanges entre élèves espagnols et français mis en place par les professeurs Claire Gavinet pour Le Dorat et Miguel Izquierdo pour Santillana del Mar que ce jumelage commence et s'officialise en 1986 avec la signature des maires Bertrand Clisson pour Le Dorat et Antonio Sandi pour Santillana.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]