Sante Monachesi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sante Monachesi
Sante Monachesi.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Formation
Mouvement

Sante Monachesi, né en 1910 et mort en 1991, est un peintre italien et sculpteur appartenant au mouvement moderne de la Scuola romana (École Romaine) et fondateur en 1932 du Movimento Futurista nelle Marche (Mouvement Futuriste de Marche)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Da un Evelpiuma (From an Evelpiuma, 1970)

Il a étudié au Centro Sperimentale di Cinematografia (centre expérimental du film ou école de cinéma nationale italienne) à Rome. Dans les années 1930, il a embrassé le Futurisme avec des formes à la fois diagonales et spiralistes dans la peinture et dans la sculpture, en expérimentant avec l'aluminium dans une lumière mobile.

Représentant important de l'Aeropittura (Aéropeinture), en 1936 il a exposé à la Biennale di Venezia et en 1937 à l'exposition universelle de Paris.

Sélection d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Ancône 1970, la Galleria dei Portici: "Sante Monachesi"
  • Jesolo 1978, "Legare e sciogliere" (À la Cravate et à Dissoudre)
  • Milan 1982, le Palazzo Reale Anni Trenta: "Arte e Cultura Italia"
  • Civitanova Marche 1999, la Chiesa di S. Agostino: "Monachesi. Gli anni Quaranta e Cinquanta"
  • Rome 2006, à la Galerie Nationale d'Art Moderne: "Sante Monachesi - Perspex e Evelpiuma 1959-1969"

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. E. Villa ed., Sante Monachesi, Rome, 1970, Intro.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « Sante Monachesi », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  • (it) Franco Desideri (ed.), Architettura di Sante Monachesi, Margutta Duemila, Rome, 1958
  • Emilio Villa, Giancarlo Politi, Sante Monachesi: Sculture, Alfieri, Bologne, 1965
  • (it) Emilio Villa (ed.), Sante Monachesi, Carte Segrete, Rome, 1970
  • (it) Emilio Villa, Elverio Maurizi, Monachesi, La Nuova Foglio, Pollenza, 1975
  • (it) Franco Cagnetta, Monachesi sconosciuto, Edizioni La Gradiva, Rome, 1977
  • (it) Franco Cagnetta (ed.), Monachesi, Edizioni La Gradiva, Rome, 1977
  • (it) Franco Cagnetta (ed.), Cento scritti di e su Monachesi, Edizioni La Gradiva, Rome, 1978
  • (it) Franco Cagnetta, Legare e sciogliere: l'Evelpiuma e l'universo agrà di Monachesi, Marsilio, Venise, 1978
  • (it) Simonetta Lux (ed.), Sante Monachesi, 1910-1991: l'insolenza, Giorgio Corbelli, Brescia, 1996
  • (it) Stefano Papetti (ed.), Luce Monachesi, Giorgio De Marchis, Monachesi: Gli anni Quaranta e Cinquanta, Federico Motta, Milan, 1999
  • (it) Maria Vittoria Marini Clarelli, Marina Gargiulo (eds.), Sante Monachesi: Plexiglas e Evelpiuma, 1959-1969, De Luca Editori d'Arte, Rome, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]