Aller au contenu

Sant Antoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sant Antoni
Géographie
Pays
Domaine fonctionnel territorial
Comarque
Commune
District
Superficie
0,8 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
38 700 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
48 375 hab./km2 ()
Gentilé
Santantonienc, -aVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Quartier administratif de Barcelone (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Carte

Sant Antoni (« Saint Antoine » en catalan) est un quartier de Barcelone du district de l'Eixample(Catalogne, Espagne), situé entre El Raval (district de la Vieille Ville de Barcelone), la Dreta de l'Eixample, l'Antiga Esquerra de l'Eixample, la Nova Esquerra de l'Eixample, le parc de Montjuïc et la zone Franca-Port (district de Sants-Montjuic), connu pour son marché.

Géographie

[modifier | modifier le code]

Il est situé dans le second district de Barcelone, l'Eixample. Le quartier ressemble à un triangle: au nord du quartier, on trouve la place de l'université et l'université. Au sud-est, la place de la Bella Dorita. Au sud-ouest, la place d'Espanya.

Le marché de Sant Antoni.

Le quartier est connu pour le Marché de Sant Antoni, un marché alimentaire dont le bâtiment rénové a été ré-ouvert au public en 2018.

Le lieu est célèbre pour avoir accueilli la boutique de la résistante Conxa Pérez Collado[1].

Conçu au XIXe siècle comme un marché hors les murs par l'architecte Antoni Rovira i Trias, c'est le plus grand marché de Barcelone.

Des fouilles archéologiques menées en 2007-2012, en vue de la rénovation du marché, ont retrouvé une grande partie du système défensif du XVIIe siècle (bastion, fossé, escarpement, chemin couvert et glacis) ainsi que les restes d'une ferme du XVIe siècle. Les archéologues ont également pu localiser le tracé de la voie romaine dans les niveaux romains sous-jacents et surtout un axe de centuriation de l'ager de Barcino, la colonie à l'origine de Barcelone.

Personnalités liées au quartier

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (ca) Helena López, « Sant Antoni dedicarà una plaça a la miliciana anarquista Conxa Pérez », sur elperiodico, (consulté le ).