Sant'Anna Metterza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vierge à l'Enfant avec sainte Anne
Masolino 008.jpg

Sant'Anna Metterza

Artiste
Date
1424-1425
Type
tempera sur bois
Dimensions
(H × L)
175 × 103 cm
Localisation

Vierge à l'Enfant avec sainte Anne dite Sant'Anna Metterza[1], est une peinture à tempera sur bois (175 × 103 cm) réalisée par Masaccio et Masolino da Panicale en 1424-1425, conservée aux Offices, à Florence.

Historique[modifier | modifier le code]

La Vierge et l'Enfant avec Saint Anne a été initialement commandée pour l'église Sant'Ambrogio de Florence[2]Giorgio Vasari la vit en 1568 et l'attribua à Masaccio. Selon Vasari, «  Le tableau a été placé dans la chapelle dont la porte mène au salon des moniales ». Vers 1813, l'œuvre rejoint la collection de la Galerie de l'Académie et en 1919, celle des Offices.

Attribution[modifier | modifier le code]

En 1940 l'historien de l'art Roberto Longhi émet l'hypothèse, comme Crowe et Cavalcaselle, que l'œuvre serait le fruit de « deux mains différentes » en attribuant la Vierge, l'Enfant et l'ange habillé en vert/grenat à Masaccio et sainte Anne, ainsi que tous les autres anges, aux formes plus conventionnelles à Masolino. Cette théorie est actuellement unanimement admise.

Description[modifier | modifier le code]

Iconographiquement c'est une « Sainte Anne trinitaire » (sainte Anne dominant sa fille Marie, placée elle-même au-dessus de son fils Jésus).

L'ensemble des personnages saints est placé sur un trône complété d'un tissu en dais en fond entouré d'anges, le tout dans une composition en mandorle.

Style[modifier | modifier le code]

Le groupe La Vierge et l'Enfant qui avec son puissant volume remplit puissamment l'espace au moyen d'une structure perspectiviste assurée, est l'un des premiers ouvrages crédités à Masaccio.

Plutôt qu'un ange gothique, la figure du Christ est celle désormais celle d'un jeune enfant, plus réaliste. C'est également l'un des premiers tableaux qui montre l'effet de la lumière naturelle sur la figure. Ces nouveautés qui constituent des caractéristiques fondamentales du style de Masaccio auront une influence profonde sur la peinture de la Renaissance italienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Metterza est un terme issu de la langue vulgaire médiévale se référant à sainte Anne, mère de Marie qui figure en troisième position (terza) dans la hiérarchie de la famille divine, à côté de Marie et Jésus
  2. Le commanditaire du tableau est probablement un certain Nofri d'Agnolo Buonamici, fabriquant de draps, qui assurait le patronat de l'autel de sainte Anne de l'église Sant'Ambrogio de Florence.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Roberto Longhi, Masolino et Masaccio,‎
  • (en) John T. Spike, Masaccio, Milan, Rizzoli,‎ (ISBN 88-7423-007-9)
  • (it) AA.VV., Galleria degli Uffizi, collana I Grandi Musei del Mondo, Rome,‎
  • (it) Pierluigi De Vecchi et Elda Cerchiari, I tempi dell'arte, vol. 2, Milan, Bompiani,‎ (ISBN 88-451-7212-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :