Sanssat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sanssat
Sanssat
Entrée du bourg de Sanssat. Manoir des Granges (XVe siècle).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Intercommunalité Communauté de communes Entr'Allier Besbre et Loire
Maire
Mandat
André Piessat
2020-2026
Code postal 03150
Code commune 03266
Démographie
Population
municipale
265 hab. (2018 en augmentation de 0,76 % par rapport à 2013)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 22″ nord, 3° 28′ 33″ est
Altitude Min. 249 m
Max. 367 m
Superficie 8,4 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Vichy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Pourçain-sur-Sioule
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Sanssat
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Sanssat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sanssat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sanssat
Liens
Site web http://sanssat.interco-abl.fr

Sanssat (Sançat en occitan[1]) est une commune française, située dans le sud du département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Sanssat est un village rural de la Forterre. Il est situé à 3 km à l'ouest de Saint-Gérand-le-Puy et à 10 km au sud de Varennes-sur-Allier.

Jusqu'en mars 2015, Sanssat faisait partie du canton de Varennes-sur-Allier. À la suite du redécoupage des cantons du département, la commune est rattachée au canton de Saint-Pourçain-sur-Sioule[2].

Cinq communes sont limitrophes[3] de Sanssat :

Communes limitrophes de Sanssat
Créchy Langy
Sanssat Saint-Gérand-le-Puy
Billy Saint-Félix

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le Redan[3].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

D 125 vers Créchy.

La commune est desservie par les routes départementales 125 reliant Créchy à Saint-Gérand-le-Puy et 130 depuis Billy[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Sanssat est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vichy, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 50 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[6],[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Catherine Prissette    
mars 2014 En cours
(au )
André Piessat[8]   Artisan
Réélu en [9]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2018, la commune comptait 265 habitants[Note 3], en augmentation de 0,76 % par rapport à 2013 (Allier : −1,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
368439446460407443465491511
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
491486445511528523497510518
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
501494468387379397380434406
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
313328309280287277285253268
2018 - - - - - - - -
265--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sanssat dépend de l'académie de Clermont-Ferrand.

Les élèves commencent leur scolarité à l'école élémentaire publique de la commune[14]. Ils la poursuivent au collège de Varennes-sur-Allier[15] puis au lycée de Saint-Pourçain-sur-Sioule[16].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Chaque année, au mois de juin-juillet, est présentée une comédie musicale en version spectacle son et lumière.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Cyr-et-Sainte-Juliette du XIXe siècle.
  • Presbytère construit par la famille Noailly.
  • Plusieurs manoirs et châteaux sur le territoire de la commune.
  • Souterrain-refuge des grottes de Richaud[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Léon Chabrol, père du député de l'Allier Jean Chabrol, a participé aux fouilles dans le souterrain-refuge des grottes du Richaud, sur la commune de Sanssat[17].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (oc) Domergue Sumien, « Un conte borbonés: l’ajaça de Gaieta », Jornalet,‎ (ISSN 2385-4510, lire en ligne)
  2. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier.
  3. a b et c Carte de Sanssat sur le site Géoportail.
  4. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  5. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  8. Liste des maires de l'Allier [PDF], sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 6 juin 2014).
  9. « Un deuxième mandat pour André Piessat à Sanssat (Allier) », La Montagne, (consulté le 5 juin 2020).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. Annuaire des établissements scolaires de la commune de Sanssat sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 4 septembre 2016).
  15. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 4 septembre 2016).
  16. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 4 septembre 2016).
  17. a et b De Saint-Just François, Chabrol Léon., « Les Grottes du Richaud (Allier). », Revue archéologique du Centre, tome 2, fascicule 1,,‎ 1963., p. 14-28. (lire en ligne, consulté le 3 novembre 2019)