Sansevieria trifasciata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sansevieria trifasciata (familièrement langues de belle-mère ou couteaux) est une espèce subtropicale de plante succulente. Elle appartient à la famille des Liliaceae (ou à celle des Dracaenaceae) selon la classification classique, ou à celle des Asparagaceae selon la classification phylogénétique.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle est originaire d'Afrique, dans une zone allant du Nigeria à l'est du Congo. En raison de sa forme avec des feuilles longues et pointues, elle est parfois surnommée « plante serpent » ou « Langue de belle-mère ».

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est une espèce de plante herbacée persistante. Elle forme des buissons denses en se propageant par son rhizome rampant. Celui-ci est en général souterrain, mais peut aussi se développer au ras du sol.

Description[modifier | modifier le code]

Ses feuilles rigides poussent verticalement depuis la rosette. À maturité, les feuilles sont vert foncé avec des bandes transversales de couleur grise ou vert clair. Elles mesurent de 70 à 90 cm de haut et de 5 à 6 de large.

Cultivars[modifier | modifier le code]

De nombreux cultivars décoratifs ont été créés avec notamment des bandes au bord des feuilles colorées en jaune ou blanc : 'Compacta', 'Goldiana', 'Hahnii', 'Laurentii', 'Silbersee' ou 'Silver Hahnii'.

Plante dépolluante[modifier | modifier le code]

Un habitant de New Delhi, Kamal Meattle, a présenté lors d'une conference organisée par TED les résultats d'une étude qui indique que la plante produit de l'oxygène pendant la nuit[1]. Elle y est donc considérée comme la plante des chambres à coucher. Kamal est devenu allergique à l'air de New Delhi et la combinaison dans son logement de 3 plantes communes (Dypsis lutescens pour le séjour, Sansevieria trifasciata pour la chambre et Epipremnum aureus comme dépolluante), lui a permis de rester en vie. L'expérience réussie de l'université de New Delhi se basait sur un rapport de la NASA indiquant ces capacités[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le genre Sansevieraa été nommé en l'honneur de Raimondo di Sangro, prince de San Severo qui naquit à Torremaggiore et mourut à Naples (1710-1771)[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kamal Meattle, « How to grow fresh air », sur TED.com,‎ (consulté le 13 septembre 2015).
  2. http://www.bangkokpost.com/life/family/25863/clearing-the-air
  3. David Longman, Comment soigner vos plantes d'intérieurs, Bordas, , 200 p. (ISBN 2040110070), p. 160-161.