Sanquette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La sanquette (sanqueta en occitan; également appelée sanguette[1], sanquet[1], sanguet[1] ou sanglette[2]) est une préparation culinaire d'un gros quart Sud-Ouest de la France, de la Gascogne à l'Auvergne, à base de sang. Elle est préparée au moment même de l'abattage de la volaille ou de l'agneau par une saignée.

Préparation[modifier | modifier le code]

Le sang est récupéré sous l'animal en touillant dans un récipient plat garni d'un peu de vinaigre pour ralentir la coagulation, d'ail, d'oignons doux, de persil, de morceaux de ventrèche, de sel et de poivre. Une fois le sang caillé, la galette obtenue est frite à la poêle, puis consommée bien chaude[3].

Consommation[modifier | modifier le code]

À la manière de la « tue-cochon » (« la tuada ») qui rassemble la famille, les amis, les voisins, la consommation de la sanquette peut clore un travail d'abattage et de préparation en série.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sylvette Béraud-Williams, La cuisine paysanne d'Ardèche: la vie des fermes et des champs racontée par une enfant du pays, La Fontaine de Siloë, (ISBN 9782842062736, lire en ligne), p. 185
  2. « Connaissez-vous la sanglette », sur marmiton.org, (consulté le 18 décembre 2018)
  3. (ca) Eliana Thibaut i Comalada, La Cuina tradicional de la Catalunya Nord, Cossetània Edicions, , 414 p. (ISBN 9788495684677, lire en ligne), p. 183