Sanji Mmasenono Monageng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sanji Mmasenono Monageng
SanjiMmasenonoMonageng2015Leiden.JPG
Fonction
Juge à la Cour pénale internationale
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
SeroweVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Sanji Mmasenono Monageng, née le à Serowe, est une magistrate botswanaise. Elle est juge de la Cour pénale internationale (CPI) depuis  2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sanji Mmasenono Monageng est diplômée en droit de l'université du Botswana et devient juge dans son pays en 1989. En 2003, elle est élue à la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, une des institutions judiciaires de l'Union africaine, dont elle devient présidente en 2007[1].

En novembre 2006, elle assiste à la réunion sur les principes de Jogjakarta tenue à l'université Gadjah Mada. Au moment où elle est élue en tant que juge de la CPI, Monageng est également juge de la Haute Cour de la Gambie et de celle du Swaziland, en vertu des accords de coopération au sein du Commonwealth. Son expérience nationale et internationale constitue un atout important dans son élection[1].

En 2009, Monageng est élue juge à la CPI par l'Assemblée des États parties, pour un mandat de neuf ans. Elle est affectée à la Chambre préliminaire de la Cour, qui se prononce sur la validité des requêtes et autorise ou non le début d'une procédure d'enquête pouvant déboucher sur un procès[1]. À ce titre, c'est elle qui délivre un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi, en audience publique à La Haye en 2011[2],[3], et qui formule en juin 2012 l'avis de la chambre préliminaire sur la nécessaire détention de Laurent Gbagbo[4], confirmant ce point en appel en octobre de la même année[5]. Entre 2012 et 2015, elle est Première vice-présidente de la Cour[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Romano, Alter et Shany 2014, p. 628.
  2. Rédaction LM et AFP 2011, Le Monde.
  3. F. 2011, Le Journal du dimanche.
  4. Rédaction LM et AFP 2012, Le Monde.
  5. AFP 2012, Libération.
  6. Tutu 2013, The New York Times.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rédaction LM et AFP, « Libye : la CPI lance un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • A. F., « Mandat d'arrêt international contre Kadhafi », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction LM et AFP, « La CPI rejette la demande de mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • AFP, « Laurent Gbagbo reste en détention à La Haye », Libération,‎ (lire en ligne).
  • (en) Desmond Tutu, « In Africa, Seeking a License to Kill », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  • (en) Cesare P. Romano, Karen J. Alter et Yuval Shany, The Oxford Handbook of International Adjudication, OUP Oxford, , 1072 p. (lire en ligne), p. 628.

Liens externes[modifier | modifier le code]