Sanjay Sharma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sanjay Sharma
Naissance
Domicile Kingston (Ontario), Canada
Nationalité Canada
Domaines Médecine
Institutions Université Queen's, université Dalhousie
Diplôme Masters en santé communautaire et épidémiologie, MBA
Site drsanjaysharma.ca

Sanjay Sharma, FRCSC, est professeur de santé publique, ophtalmologiste et épidémiologiste à l'Université Queen's à Kingston (Ontario), Canada[1]. Il est Chef du service de rétine à l'Hôtel-Dieu (Kingston, Ontario)[2],[3]. Sharma est connu pour être le créateur de MEDSKL, un logiciel de cyberformation promu par la fédération canadienne des étudiants en médecine et utilisé dans plus de 50 universités[4]. Par conséquent, l'association des facultés de médecine du Canada (AFMC) lui a octroyé en 2017 le prix John Reudy pour innovation dans l'enseignement de la médecine. Sharma a reçu le prix d'excellence de l'association médicale de l'Ontario (Canada) en 2012 pour innovation dans le domaine de l'ophtalmologie[5], le prix d'excellence de l'académie américaine d'ophtalmologie en 2004 et le prix Ron Michels Foundation en 1998[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sharma est un chirurgien spécialiste des pathologies de la rétine. Ses domaines de recherche principaux sont la dégénérescence maculaire, la rétinopathie diabétique et l'économie de la santé. Il a commença sa carrière en 1999 en tant que Maître de conférences aux départements d'ophtalmologie et d' épidémiologie de l'Université Queen's. Sharma est également un ophtalmologiste, expert en rétine à l'Hôtel-Dieu à Kingston en Ontario et Directeur de recherche en ophtalmologie à l'Université Queen's[7].

Pendant sa carrière, il fut l'un des éditeurs fondateurs de la revue scientifique “Evidence-Based Ophthalmology”, publiée par Lippincott Williams & Wilkins puis en 2006 de la plateforme d'information InsiderMedicine.com animée par des médecins[8].

Sharma qui a un indice h de 52 (juillet 2018), a publié trois livres, co-publié plusieurs chapitres de livres et plus de 200 articles dans des revues scientifiques à comités de lecture[9].

Sharma a obtenu des diplômes en science (1987) et en médecine (1991) à l'Université de Dalhousie en Nouvelle-Écosse, Canada. Puis, un Master en santé communautaire et épidémiologie et un MBA lui ont été octroyés à l'Université de Queen's respectivement en 1997 et en 2001. Ensuite, il poursuivit des formations successives en science de la rétine à l'Hôpital WillsEyes, l'Université Thomas Jefferson en 1997 et en épidémiologie à l'hôpital Massachusetts Eye and Ear du Harvard Medical School en 1998.

Carrière scientifique[modifier | modifier le code]

Sharma est l'auteur de plus de 200 articles scientifiques dans des publications à comités de lecture et co-auteur de quelques livres y compris “ Evidence-Based to Value-Based Medicine” des presses de l'Association médicale américaine. Il a également reçu des fonds de recherche de plus d'un million de dollars canadiens pour étudier les maladies de dégénérescence maculaire, des prix des “Instituts de recherche en santé du Canada” et l'Académie américaine d'ophtalmologie.

Sharma est rédacteur en chef d'Optocase, une plateforme en ligne de formation continu pour optométristes. Il est également le créateur et rédacteur en chef de MEDSKL, une plateforme en ligne utilisée dans plus de 50 universités d'Amérique du Nord. Cette plateforme dont l'objectif est de rendre la formation médicale accessible en ligne[10],[11] contient des modules d'animation sur tableau, des résumés et courtes présentations en anglais. Elle a été conçue avec la collaboration de 170 professeurs de médecine d'Amérique du Nord.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Xu K, Tzankova V, Li C, Sharma S. Intravenous fluorescein angiography-associated adverse reactions. Revue canadienne d'ophtalmologie. 2016 Oct;51(5):321-325.
  • Sharma S, Rullo J, Sharma NA. The future of medical education in ophthalmology. Revue canadienne d'ophtalmologie. 2016 Jun;51(3):128-9.
  • Yau GL, Campbell RJ, Li C, Sharma S. Peripapillary RNFL thickness in nonexudative versus chronically treated exudative age-related macular degeneration. Revue canadienne d'ophtalmologie. 2015 Oct;50(5):345-9.
  • Johnson D, Sharma S. Ocular and systemic safety of bevacizumab and ranibizumab in patients with neovascular age-related macular degeneration. Current Opinion in Ophthalmology. 2013 May;24(3):205-12.
  • Sharma S, Johnson D, Abouammoh M, Hollands S, Brisette A. Rate of serious adverse effects in a series of bevacizumab and ranibizumab injections. Revue canadienne d'ophtalmologie (2012); 17(3):275-9.
  • Steedman M, Abouammoh M, Sharma S. Multimedia learning tools for teaching undergraduate ophthalmology: results of a randomized clinical study. Revue canadienne d'ophtalmologie (2012); 47(1): 66-71.
  • Johnson D, Hollands H, Hollands S, Sharma S. Incidence and characteristics of acute intraocular inflammation after intravitreal injection of bevacizumab: a retrospective cohort study. Revue canadienne d'ophtalmologie (2010); 45(3): 239-42.
  • Karanjia R, Eng KT, Gale J, Sharma S, ten Hove MW. Electrophysiological effects of intravitreal Avastin (bevacizumab) in the treatment of exudative age-related macular edema. Revue d'ophtalmologie du Brunswick (2008); 92(9): 1248-52.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Evidence-Based To Value-based Medicine. American Medical Association. 2005[12].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Sharma est marié à un médecin avec laquelle il a 2 enfants. Son plus jeune fils, Evan est un artiste notable du fauvisme et le plus jeune participant du Toronto’s Artist Project[13]. Son fils aîné, Neel a reçu la médaille d'or et le prix Challenge à la Foire de la Science. Puis, en tant que représentant du Canada, il a également reçu le prix du Leadership du Broadcom Masters International[14]. Sharma est en réalité le frère de Robin Sharma, un écrivain Canadien et conférencier connu pour sa série d'ouvrages The Monk Who Sold His Ferrari[15],[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Floaters, light flashes may signal retinal tear », CBC News,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Regular screening for glaucoma is critical », sur hoteldieu.com, (consulté le 4 juillet 2018)
  3. « La détection précoce est une clé du diagnostic du glaucome », sur CAN-ACN (Association Canadienne des Neuroscience),
  4. (en) Sheryl Ubelacker, « Free website for medical students a prescription for augmented digital learning », CTV News Channel (Canada),‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Queen's eye specialist honoured for digital teaching innovations », sur Kingston Herald, (consulté le 4 juillet 2018)
  6. (en) « Award Winners 1998 », sur Ronald G. Michels Fellowship Foundation, (consulté le 11 juillet 2018)
  7. (en) « Visudyne looks promising for treating wet AMD », sur Healio – Ocular Surgery News, (consulté le 4 juillet 2018)
  8. (en) « Husband and wife doctor team provide healthy alternative to Googling », sur Canadian-Universities.net, (consulté le 4 juillet 2018)
  9. (en) « Sanjay Sharma, MD, EIC - medskl.com », sur Google Scholar (consulté le 12 juillet 2018)
  10. (en) « The power of the whiteboard », sur AlbertaDoctors.org, (consulté le 4 juillet 2018)
  11. (en) « Free website for medical students a prescription for augmented digital learning », sur INFO news.ca, (consulté le 4 juillet 2018)
  12. (en) Melissa Brown, Gary Brown et Sanjay Sharma, Evidence-Based To Value-based Medicine, American Medical Association, (ISBN 978-1579476250, lire en ligne)
  13. (en) « 14-year-old art prodigy paints from top of mountain », CBC News,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Student goes international at science fair », Thewig.com,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Why millions go to this man for advice; Robin Sharma offers simple rules to live by. The hard part is living up to them every day », Victoria Times-Colonist,‎
  16. (en) Melissa Leong, « Why millions go to Robin Sharma for advice », Windsor Star,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]