Sanjay Gupta (médecin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sanjay Gupta
Dr. Sanjay Gupta.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
NoviVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Système de santé de l'université du Michigan (en)
Université du Michigan
École de médecine de l'université du Michigan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Sanjay Gupta, né le à Novi, Michigan, États-Unis, est un neurochirurgien, un animateur de télévision et un professeur américain d'ascendance indienne. Il est connu grâce à son titre de spécialiste médical de CNN.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sanjay Gupta au cours d'une opération à Port-au-Prince après le Séisme de 2010 à Haïti

Dans les années 1960, les parents de Sanjay Gupta, Subhash and Damyanti Gupta, quittent l'Inde pour Novi, où ils travaillent pour Ford[1],[2]. Sanjay Gupta et son jeune frère Suneel étudient à la Novi High School, puis Sanjay Gupta poursuit à l'université du Michigan en sciences biomédicales puis en médecine. Il complète sa formation comme interne à l'University of Michigan Health System, en 2000, puis est boursier à la Semmes Murphy Clinic, à Memphis, dans le Tennessee[3].

Il devient ensuite professeur assistant de neurochirurgie à l'université Emory et chef associé du service neurochirurgical de l'hôpital mémorial Grady d'Atlanta. Il publie dans des revues spécialisées[4],[5],[6],[7].

De 1997 à 1998, il est l'un des quinze White House Fellows, agissant d'abord en tant que conseiller spécial de Hillary Clinton[8]. En 2003, il se rend en Irak pour développer les aspects médicaux de l'opération liberté irakienne. Il dut alors opérer d'urgence des soldats américains et des civils irakiens[9].

Il est depuis 2005 un correspondant récurrent de l'émission Anderson Cooper 360°. Il écrit aussi une chronique médicale dans le Time[10]. Sur NBC, il est associé à son confrère Robert Bazell.

En 2009, il est dans l'équipe de Barack Obama. Il est mis à contribution pour examiner le sénateur Edward Moore Kennedy lorsque ce dernier fait un malaise lors du déjeuner d'investiture[11]. Il est envisagé un moment par Barack Obama de nommer Sanjay Gupta Surgeon General of the United States (spécialiste de la santé dans le cabinet présidentiel, et porte-parole de la présidence sur les problèmes de santé), mais cette nomination ne se concrétise pas[12],[8]. En janvier 2011, il est désigné comme «l'une des 10 célébrités du business et des media les plus influentes » par le magazine américain Forbes[13].

Principales publications[modifier | modifier le code]

Principale publication en français[modifier | modifier le code]

  • Plus fort que la mort. Les prodigieux espoirs de la médecine d'aujourd'hui, Les Arènes, 294 pages[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Holly Crenshaw, « Being Dr. Gupta », Emory Magazine,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Stephanie Steinberg, « Alum Gupta nominated for surgeon general post », The Michigan Daily,‎ , p. 1A (lire en ligne)
  3. (en) « CNN correspondent Sanjay Gupta, M.D., to give address at Medical School commencement », sur University of Michigan,‎
  4. (en) Kevin T. Foley, Sanjay Gupta, Jeff R. Justis et Michael C. Sherman, « Percutaneous Pedicle Screw Fixation of the Lumbar Spine », Neurosurgical Focus, vol. 10, t. 4,‎ , E10 (ISSN 1092-0684, PMID 16732626, DOI 10.3171/foc.2001.10.4.11, lire en ligne)
  5. (en) Kevin T. Foley et Sanjay Gupta, « Percutaneous pedicle screw fixation of the lumbar spine: preliminary clinical results », Journal of Neurosurgery: Spine, vol. 97, t. 1,‎ , p. 7–12 (ISSN 1547-5654, PMID 12120655, DOI 10.3171/spi.2002.97.1.0007, lire en ligne)
  6. (en) Luis M. Tumialán, Raymond R. Walkup et Sanjay Gupta, « Minimally Invasive Retrieval of a Bullet from the L5‑S1 Neural Foramina after Transperitoneal Gunshot Wound: Technical Report », The Spine Journal, vol. 9, t. 2,‎ , p. 169–173 (ISSN 1529-9430, PMID 18468958, DOI 10.1016/j.spinee.2008.03.008, lire en ligne)
  7. (en) Luis M. Tumialán, Franklin Lin et Sanjay Gupta, « Spontaneous Bacterial Peritonitis Causing Serratia Marcescens and Proteus Mirabilis Ventriculoperitoneal Shunt Infection. Case Report », Journal of Neurosurgery, vol. 105, t. 2,‎ , p. 320–324 (ISSN 0022-3085, PMID 17219841, DOI 10.3171/jns.2006.105.2.320, lire en ligne)
  8. a et b (en) Kurtz Howard, « Obama Wants Journalist Gupta for Surgeon General », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « CNN's Gupta joins Iraq surgery », CNN,‎ (lire en ligne)
  10. a et b Sandrine Cabut, « Des patients plus forts que la mort. Le journaliste Sanjay Gupta », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Brian Stelter, « Still Calling Dr. Gupta », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  12. Corine Lesnes, « Un gouvernement pragmatique pour Barack Obama », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « 10 Most Influential Celebrities », Forbes,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :