Sanjaasuren Oyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sanjaasürengiyn Oyun
Sanjaasürengiin Oyuun (03-12-2010).jpg
Fonction
Membre du Grand Khoural d'État mongol
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Parti de la volonté civile (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sanjaasuren Oyun (en mongol : Санжаасүрэнгийн Оюун), née en 1964 à Oulan-Bator, est une femme politique mongole, présidente de la première Assemblée ONU Environnement depuis juin 2004. Elle fut ministre des Affaires étrangères de décembre 2007 à septembre 2008, et co-fondatrice et dirigeante du Parti de la volonté du peuple.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1987, elle sort diplômée en géochimie de l'université Charles de Prague. De 1988 à 1990, elle travaille comme géologue dans les aïmguud de Selenge et Hentiy, puis pour le Programme des Nations unies pour le développement. En 1996, elle obtient un doctorat en géologie de l'université de Cambridge, puis travaille pour Rio Tinto.

En novembre 1998, son frère, le député Sanjaasürengiyn Zorig est assassiné et elle se présente pour le remplacer dans la circonscription de Dornod. En mars 2000, elle participe, avec d'autres membres du Parti démocrate, à la fondation du Parti de la volonté du peuple.

Elle est nommée ministre des Affaires étrangères du gouvernement de coalition de Sanjaagiin Bayar le 4 décembre 2007[1],[2], succédant à Nyamaa Enkhbold[3]. Elle est remplacée par Sükhbaataryn Batbold le .

Lors des élections législatives de juin 2008, elle est réélue au Grand Houral d'État. Elle est la seule députée du parti de la volonté du peuple au Grand Houral. Le résultat des élections est controversé et S. Oyun propose à nouveau d'introduire une représentation proportionnelle au Grand Houral (une proposition similaire avait été repoussée fin 2007)[4].

En juin 2014, Sanjaasuren Oyun est nommée à la présidence de la première Assemblée ONU Environnement (anglais : United Nations Environment Assembly ou UNEA)[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coalition entre le Parti révolutionnaire du peuple mongol, le Parti démocrate et le Parti de la volonté du peuple.
  2. (en) « December 2007 », Rulers,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Mongolian Parliament approves new coalition government »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Times of India, 6 décembre 2007.
  4. (en) Mongolia foreign minister calls for electoral reform, Asia One, 4 juillet 2008.
  5. (en) « First-Ever UN Environment Assembly (UNEA), Ground-Breaking Platform for Policy Leadership, Gets Underway », UN Environment, Nations unies,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Mongolia's Environment Minister Elected First President of United Nations Environment Assembly », ONU Environnement,‎ (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]