Sandrine Péché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Péché (homonymie).
Sandrine Péché
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Sandrine Péché (née en 1977)[1] est une mathématicienne française qui travaille en tant que professeure dans le Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires de l'Université Paris-Diderot[2]. Ses recherches portent sur la théorie des probabilités, la physique mathématique et la théorie et les applications des matrices aléatoires.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École normale supérieure Paris-Saclay, Sandrine Péché obtenu un doctorat de l'École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse, en 2002, sous la supervision de Gérard Ben Arous, avec une thèse intitulée « Universality of local eigenvalue statistics for sample covariance matrix ensembles »[3]. Elle a enseigné à l'Université de Grenoble avant de partir à Paris Diderot en 2011.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses recherches portent sur la théorie des probabilités, la physique mathématique et la théorie et les applications des matrices aléatoires de grande taille. Les applications portent notamment sur les modèles de croissance aléatoire et des modèles de particules en interaction, les applications en modèles de percolation orientée ou de files d'attente, les applications en statistique en grande dimension, les applications en finance, les applications en théorie de l'information et la théorie des graphes[4].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle est la rédactrice en chef de la revue Electronic Communications in Probability[5] de 2015 à 2018, où Giambattista Giacomin lui succède. Elle est également éditrice associée de SpringerBriefs in Probability and Mathematical Statistics[4].

Elle a été conférencière invitée au Congrès international des mathématiciens à Séoul en 2014, avec une conférence intitulée « Deformed ensembles of random matrices »[6]

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • avec G. Ben Arous: « Universality of local eigenvalue statistics for some sample covariance matrices », Communications on Pure and Applied Mathematics, vol 58, 2005, pp 1316–1357.
  • « The largest eigenvalue of small rank perturbations of hermitean random matrices », Prob. Theory and Related Fields, vol 134, 2006, pp 127–173, Arxiv.
  • avec Alexander Soshnikov: « Wigner random matrices with non symmetrically distributed entries », J. Stat. Phys., vol 129, 2007, pp 857–884, Arxiv.
  • avec A. Soshnikov: « On the lower bound of the spectral norm of symmetric random matrices with independent entries », Electronic Communications in Probability, vol 13, 2008, pp 280–290. Arxiv.
  • avec Antonio Auffinger, G. Ben Arous: « Poisson convergence for the largest eigenvalues of Heavy Tailed Random Matrices », Ann. Inst. Henri Poincaré, Arxiv 2007.
  • « Universality results for largest eigenvalues of some sample covariance matrix ensemble », Arxiv 2007.
  • avec Alan Edelman, Alice Guionnet: « Beyond universality in random matrix theory », Annals of Applied Probability, vol 26, 2016, pp 1659–1697, Arxiv.
  • avec Benjamin Schlein (de), Laszlo Erdös (de), José A. Ramirez, Horng-Tzer Yau: « Bulk Universality for Wigner Matrices », Arxiv.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Speaker biography, 38th Conference on Stochastic Processes and their Applications, University of Oxford, retrieved 2016-07-02.
  2. Faculty profile, LPMA, retrieved 2016-07-02.
  3. (en) Sandrine Péché sur le site du Mathematics Genealogy Project
  4. a et b Page de Sandrine Péché à Jussieu
  5. Electronic Communications in Probability home page, retrieved 2016-07-02.
  6. ICM Plenary and Invited Speakers since 1897, International Mathematical Union, retrieved 2016-07-02.

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Sandrine Péché » (voir la liste des auteurs) et en allemand « Sandrine Péché » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]