Sandra Torres (femme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sandra Torres.

Sandra Torres
Sandra Torres en janvier 2015.
Sandra Torres en janvier 2015.
Première dame du Guatemala
 – 
(3 ans, 2 mois et 7 jours)
Prédécesseur Wendy Widmann
Successeur Rosa Leal de Pérez
Biographie
Nom de naissance Sandra Julieta Torres Casanova
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Melchor de Mencos (Guatemala)
Conjoint Alvaro Colom Caballeros (2003-2011)

Sandra Julieta Torres Casanova, plus couramment appelé Sandra Torres, née le à Melchor de Mencos, est une femme politique guatémaltèque, membre de l'Union nationale de l'espérance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est diplômée des universités de San Carlos et Rafael Landivar.

Mariée à partir de 2003 avec Alvaro Colom Caballeros, elle devient Première dame quand son époux accède à la présidence du pays en janvier 2008. Trois ans plus tard, elle divorce pour se présenter à la succession de son mari à l'élection présidentielle de 2011, la loi prohibant qu'un conjoint puisse être candidat ; mais sa candidature est finalement rejetée par la Cour constitutionnelle. En 2012, elle devient secrétaire générale de l'Union nationale de l'espérance, le parti fondé en 2003 par son mari.

Candidate à l'élection présidentielle de 2015[modifier | modifier le code]

Candidate à l'élection présidentielle de 2015, elle obtient 19,49 % au premier tour le et se place en deuxième position derrière Jimmy Morales qui totalise 24,11 %, ce qui les qualifie tous deux pour le second tour[1] ; elle est battue au second tour, obtenant 32,56 % des voix, contre 67,44 % à son adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un comique en tête de la présidentielle guatémaltèque » par Patrick Bèle, Le Figaro, 8 septembre 2015.

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]