Sandra Laugier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sandra Laugier
Sandra Laugier.jpg
Sandra Laugier en 2006.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Dir. de thèse
Site web
Distinction

Sandra Laugier (née en 1961 à Paris), est une philosophe et universitaire française. Elle est professeure de philosophie à l'université Paris-I depuis 2010 et travaille sur des questions de philosophie du langage, de philosophie des sciences, de philosophie morale, de philosophie politique et d'études de genre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sandra Laugier est la fille de Jean-Louis Laugier et de Flora Yang, cette dernière issue d'une famille méthodiste[1]. Elle est élève au lycée Victor-Louis de Talence puis de khâgne au lycée Montaigne[1]. Elle est admise en 1980 à l’École normale supérieure de jeunes filles puis obtient l'agrégation de philosophie en 1983[1]. Elle étudie la philosophie à l'université Paris-Sorbonne (1980-1985) et à l'université Harvard (1983-1985)[1]. Elle soutient en 1990 une thèse de doctorat, intitulée L'apprentissage de l'obvie : le point de vue logique dans la philosophie de W. V. Quine, sous la direction de Maurice Clavelin à l'université Paris IV[2]. Elle réalise une habilitation à diriger des recherches en 1997 à l’université Paris I, sous la direction de Jacques Bouveresse[3].

Depuis 2010, elle est professeur des universités à Paris I, après avoir été professeur à l’université de Picardie Jules-Verne (1998-2010)[4], et maître de conférences à l'université de Rennes-I (1992-1998).

Elle est membre junior de l’Institut universitaire de France (1999-2004) puis membre senior (2012-2024)[5]. Elle est lauréate d'une bourse ERC en 2019 pour son programme DEMOSERIES[6] consacré à l'étude des séries télévisées.

Elle a par ailleurs exercé de nombreuses responsabilités administratives, qui lui ont permis d'acquérir une place importante au sein de l'université française, notamment au sein du CNU et au CNRS[7].

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Sandra Laugier a traduit en français la plupart des ouvrages de Stanley Cavell et a introduit plusieurs domaines de recherche en France : la philosophie du langage ordinaire, l’éthique ordinaire et l'éthique du care, le transcendantalisme américain (Thoreau et Emerson) et le perfectionnisme moral, la réflexion politique sur la démocratie radicale et la désobéissance civile et récemment sur les séries télévisées[1].

Elle a contribué à introduire en France l’éthique du « care », notamment avec l'ouvrage qu'elle a dirigé en 2005, Le Souci des autres, éthique et politique du care (Editions de l’EHESS), et considère que la pandémie de Covid-19 a allumé un projecteur en direction « des personnes dont on tenait pour acquis qu’elles étaient là pour servir, et dont la fonction apparaît aujourd’hui comme centrale dans le fonctionnement de nos sociétés »[8].

Politique[modifier | modifier le code]

Après la victoire de Benoît Hamon à la primaire citoyenne de 2017, elle est devenue responsable du pôle « forum des idées » pour sa campagne présidentielle[9].

Pour le premier tour de l'élection présidentielle française de 2022, elle appelle avec 800 autres universitaires à voter pour Jean-Luc Mélenchon[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est l'épouse du philosophe Jocelyn Benoist, professeur à l'université Panthéon-Sorbonne[1].

Décoration et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • L'anthropologie logique de Quine, Paris, Vrin, 1992
  • Recommencer la philosophie : la philosophie américaine aujourd'hui, Paris, PUF, 1999 (nouvelle édition augmentée, Vrin, 2014)
  • Du réel à l'ordinaire ; quelle philosophie du langage aujourd'hui ?, Paris, Vrin, 1999 (traduit en anglais, The University of Chicago Press, 2013)
  • Faut-il encore écouter les intellectuels ?, Paris, Bayard, 2003
  • Une autre pensée politique américaine ; la démocratie radicale, de R. W. Emerson à S. Cavell, Paris, Michel Houdiard, 2004
  • Qu'est-ce que le care ? (avec Patricia Paperman et Pascale Molinier), Paris, Payot, 2009
  • Wittgenstein : les sens de l'usage, Paris, Vrin, 2009
  • Wittgenstein : le mythe de l’inexpressivité, Paris, Vrin, 2010
  • Pourquoi désobéir en démocratie ? (avec Albert Ogien), Paris, La Découverte, 2010[13]
  • Why We Need Ordinary Language Philosophy, Chicago, The University of Chicago Press, 2013
  • Face aux désastres : une conversation à quatre voix sur la folie, le care et les grandes détresses collectives (avec Anne M. Lovell, Stefania Pandolfo, Veena Das), Paris, Ithaque, 2013
  • Le principe démocratie (avec Albert Ogien), Paris, La Découverte, 2014
  • Recommencer la philosophie : Stanley Cavell et la philosophie en Amérique, Paris, Vrin, 2014
  • Etica e politica dell'ordinario, Milano, LED Edizioni, 2015
  • Antidémocratie, (avec Albert Ogien), Paris, La Découverte, 2017
  • Nos vies en séries, Paris, Flammarion Climats, 2019
  • La société des vulnérables. Leçons féministes d’une crise (avec Najat Vallaud-Belkacem), Paris, Gallimard, 2020
  • Éloge de l’ordinaire – Sandra Laugier en conversation avec Philippe Petit, Editions du Cerf, 2021.

Édition et co-édition d'ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Physique et réalité (éd. avec Michel Bitbol), Paris, éditions Diderot, 1997
  • Les mots de l’esprit : Wittgenstein et la philosophie de la psychologie (éd. avec Christiane Chauviré et Jean-Jacques Rosat), Paris, Vrin, 2001
  • Carnap et la construction logique du monde, Paris, Vrin, 2001
  • Stanley Cavell, cinéma et philosophie (éd. avec Marc Cerisuelo), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2001
  • Wittgenstein : métaphysique et jeu de langage, Paris, PUF, 2001
  • Wittgenstein, dernières pensées (éd. avec Jacques Bouveresse et Jean-Jacques Rosat), Marseille, Agone, 2002
  • Husserl et Wittgenstein : de la description de l’expérience à la phénoménologie linguistique (éd. avec Jocelyn Benoist), Hildesheim, Olms, 2004
  • Textes-clés de philosophie des sciences (éd. avec Pierre Wagner), 2 volumes, Paris, Vrin, 2004
  • Langage ordinaire et métaphysique : Strawson (éd. avec Jocelyn Benoist), Paris, Vrin, 2005
  • Le souci des autres : éthique et politique du care (éd. avec Patricia Paperman), Paris, Éditions de l’EHESS, 2006 (rééd. 2011)
  • L’ordinaire et le politique (éd. avec Claude Gautier), Paris, PUF, 2006
  • Éthique, littérature, vie humaine, Paris, PUF, 2006
  • Lire les « Recherches Philosophiques » de Wittgenstein (éd. avec Christiane Chauviré), Paris, Vrin, 2006
  • Comment penser l'autonomie ? : entre compétences et dépendances (éd. avec Marlène Jouan), Paris, PUF, 2008
  • Normativités du sens commun (éd. avec Claude Gautier), Paris, PUF, 2009
  • Textes-clés de philosophie du langage (éd. avec Bruno Ambroise), 2 volumes, Paris, Vrin, 2009, 2010
  • La voix et la vertu : variétés du perfectionnisme moral, Paris, PUF, 2010
  • Les données de l'enquête (éd. avec Barbara Olszewska et Michel Barthélémy), Paris, PUF, 2010
  • J. L. Austin et la philosophie du langage ordinaire (éd. avec Christophe Al-Saleh), Hildesheim, Olms, 2011
  • Tous vulnérables ? : éthique du care, les animaux et l'environnement, Paris, Payot, 2012
  • La philosophie analytique (éd. avec Sabine Plaud), Paris, Ellipses, 2012
  • Buffy : tueuse de vampires (éd. avec Sylvie Allouche), Paris, Bragelonne, 2014
  • Formes de vie (éd. avec Estelle Ferrarese), CNRS éditions, 2018
  • Le pouvoir des liens faibles (éd. avec Alexandre Gefen), CNRS éditions, 2020
  • Les concepts de l’ordinaire (éd. avec Pierre Fasula), Editions de La Sorbonne, 2021
  • Perlocutoire: Normativités et performativités du langage (éd. avec Daniele Lorenzini), Éditions Mare & Martin, 2021
  • avec Christine Noiville et Xavier Philippe (dir.), Des enjeux d'intérêt public en temps de pandémie - Un double regard juridique et philosophique, éd. Mare et Martin, collection ISJFS, Paris, 2021.

Édition et co-édition de numéros spéciaux de revue[modifier | modifier le code]

  • « Retour du moralisme ? » (éd. avec Laurent Jaffro), Cités, 2001
  • « Moritz Schlick et le tournant de la philosophie », Études philosophiques, 2001
  • « Wittgenstein 1889-1951 », Archives de philosophie, 2001
  • « Ralph Waldo Emerson : l’autorité du scepticisme », Revue française d’études américaines, 2002
  • « Naturalisme(s) : Héritages contemporains de Hume », Revue de métaphysique et de morale, 2003
  • « Politiques de la pornographie » (éd. avec Michela Marzano), Cités, 2003
  • « Après la structure : Kuhn et les révolutions scientifiques », Archives de philosophie, 2003
  • « Usages d’Austin » (éd. avec Isabelle Thomas-Fogiel), Revue de métaphysique et de morale, 2004
  • « Morale et métaphysique chez G.E. Moore » (avec Emmanuel Picavet), Revue de métaphysique et de morale, 2006
  • « La contrainte », Actes de savoirs. Revue de l'IUF, 2007
  • « Quine et l'analyticité », Archives de philosophie, 2009
  • « Wittgenstein politique » (éd. avec Marie-Anne Lescourret), Cités, 2009
  • « Politiques du care » (éd. avec Pascale Molinier), Multitudes, 2009
  • « Perfectionism, Transcendentalism, Pragmatism » (éd. avec Piergiorgio Donatelli), European Journal of Pragmatism and American Philosophy, 2011
  • « Grammaires de la vulnérabilité » (éd. avec Marie Gaille), Raison Publique, 2011
  • « Stanley Cavell », Revue internationale de philosophie, 2011
  • « Le retour à la vie ordinaire », Raison publique, 2013
  • « Care and Human Security », Iride, 2013
  • « Care, catastrophe, capabilités », Raison publique, 2014
  • « Genre et environnement », Cahiers du genre, 2015
  • « New Robotics, New Living Beings », Iride, 2016
  • « L'invention des formes de vie », Multitudes, no 71, 2018
  • « Le patriarcat bouge encore », Multitudes, no 78, 2020

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Stanley Cavell, Une nouvelle Amérique encore inapprochable, de Wittgenstein à Emerson, Combas, L’éclat, 1991
  • Stanley Cavell, Statuts d’Emerson : constitution, philosophie, politique, Combas, L’éclat, 1992
  • Stanley Cavell, À la recherche du bonheur : Hollywood et la comédie du remariage (avec Christian Fournier), Paris, Cahiers du cinéma, 1993
  • Stanley Cavell, Conditions nobles et ignobles : la constitution du perfectionnisme moral émersonien (avec Christian Fournier), Combas, L’éclat, 1993
  • Stanley Cavell, Les voix de la raison (avec Nicole Balso), Paris, Seuil, 1996
  • Allan Gibbard, Sagesse des choix, justesse des sentiments : une théorie du jugement normatif, Paris, PUF, 1996
  • Stanley Cavell, Un ton pour la philosophie (avec Elise Domenach), Paris, Bayard, 2003
  • Willard Van Orman Quine, D’un point de vue logique (avec une équipe de co-traducteurs), Paris, Vrin, 2003
  • Ralph Waldo Emerson, Essais : histoire, destin, expérience, compensation (avec une introduction), Paris, Michel Houdiard, 2005
  • John Langshaw Austin, Le langage de la perception (« Introduction » avec Bruno Ambroise), Paris, Vrin, 2007
  • Stanley Cavell, Dire et vouloir dire (avec Christian Fournier), Paris, Éditions du Cerf, 2009
  • Stanley Cavell, Qu'est-ce que la philosophie américaine ? (avec Christian Fournier), Paris, Folio Gallimard, 2009
  • Stanley Cavell, Si j'avais su… (avec Jean-Louis Laugier), Paris, Éditions du Cerf, 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Pierre-Yves Quiviger, « Sandra Laugier », dans Patrick Cabanel et André Encrevé, Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, t. 3 H-L, Paris, Les Éditions de Paris / Max Chaleil, (ISBN 9782846213332), p. 637-638.
  2. « La logique du vague chez C. S. Peirce », sur theses.fr (consulté le ).
  3. « Présentation », Sandra Laugier,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. UMR 6054, CNRS-Université de Picardie, u-picardie.fr/curapp.
  5. « Les membres - Institut universitaire de France », sur iufrance.fr (consulté le ).
  6. Voir sur erc.europa.eu.
  7. Au CNRS elle a notamment soutenu et développé la recherche sur le genre : création du GIS Institut du genre, de postes de chercheur, création de l’UMR LEGS. Elle a participé au lancement de programmes à la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS et de l'appel à projets Attentats-recherche du président du CNRS (- 2016). Elle a été chargée de mission Science et Société auprès du président du CNRS en 2016-2017.
  8. « Le souci de l’autre, un retour de l’éthique du « care » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Boris Manenti, « Qui compose l'équipe de campagne de Benoît Hamon ? », nouvelobs.com, (consulté le ).
  10. 800 universitaires appellent à voter Mélenchon, nouvelobs.com, 2 avril 2022
  11. Décret du 11 juillet 2014 paru au JO numéro 0161 du 13 juillet 2014.
  12. « Grand Prix Moron | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le )
  13. Bonnes feuilles publiées dans la revue Mouvements.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Yves Quiviger, « Sandra Laugier », dans Patrick Cabanel et André Encrevé, Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, t. 3 H-L, Paris, Les Éditions de Paris / Max Chaleil, (ISBN 9782846213332), p. 637-638.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]