Sandra Ablamba Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sandra Ablamba Johnson
Fonctions
Ministre
Secrétaire générale de la présidence
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 29 jours)
Président Faure Gnassingbé
Premier ministre Victoire Tomegah Dogbé
Gouvernement Gouvernement Victoire Tomegah Dogbé
Biographie
Nom de naissance Sandra Ablamba Ahoéfavi Johnson
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Lomé
Nationalité Togolaise
Diplômée de Université de Lomé
Profession Experte en développement du secteur privé

Sandra Ablamba Johnson

Sandra Ablamba Ahoéfavi Johnson, née le à Lomé, est une personnalité politique togolaise.

Docteur en science économique et experte en développement du secteur privé, elle a tout d’abord occupé le poste de ministre conseillère du Président togolais chargé de la cellule climat des affaires, avant d'être nommée le , secrétaire générale de la présidence[1] du Togo. Depuis , elle est également gouverneur du Togo auprès de la Banque mondiale.

Formation[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en science économique en 2007 à l'université de Lomé[2], elle obtient plus tard un doctorat en science économique[3]. En 2012 elle obtient un diplôme de programmation et politique financière de l'Institut du fonds monétaire international à Washington, ainsi qu'un diplôme en économie de l'emploi de l'académie du bureau international du travail à Turin en 2012[2].

Elle est co-auteur de plusieurs revues universitaires sur les questions de pauvreté, de financement du secteur agricole, d’économie et de finance inclusive.[réf. nécessaire]

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, Sandra Ablamba Johnson intègre le monde de l’économie. En 2008, elle est recrutée au ministère de l’Économie et des Finances et, plus tard en 2009, au ministère de la Planification du Développement et de la Coopération[2].

Présidence de la République[modifier | modifier le code]

Elle rejoint la Présidence de la République en 2012 en qualité d’économiste sénior au secrétariat technique du Conseil présidentiel pour l'investissement au Togo (CPIT), puis coordonnatrice adjointe de la cellule Millennium Challenge Account (MCA).

En , elle est nommée Secrétaire d’État, conseillère du président chargée du climat des affaires. À ce titre, Sandra Ablamba Johnson a assuré la coordination de la cellule climat des Affaires (CCA) placée sous l’autorité directe du chef de l’État dont la mission consiste en la mise en œuvre de multiples réformes dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires au Togo. Les travaux de la CCA ont permis au Togo de figurer dans le classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale, premier pays réformateur d’Afrique et 3e pays le plus réformateur au monde[4],[5].

Elle est nommée en , ministre déléguée conseillère du président chargé du climat des affaires. En , Sandra Ablamba Johnson est nommée Secrétaire Général de la Présidence de la République du Togo, remplaçant Patrick Daté Têvi-Benissan décédé[6] le premier septembre 2020.

Depuis , Ablamba Johnson assure la présidence du Comité national du recensement (CNR)[7]. À ce titre, elle coordonne le cinquième recensement général de la population togolaise[8], qui permettra au gouvernement de mieux orienter sa politique de développement socioéconomique et de faire un meilleur suivi-évaluation des programmes mis en œuvre dans le cadre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025[9].

Développement international[modifier | modifier le code]

En 2019, Sandra Ablamba Johnson est présidente du comité d'organisation du premier forum Togo-UE[10].

Sandra Ablamba Johnson occupe depuis , le poste de gouverneur du Togo auprès de la Banque Mondiale[11].

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

  • Officier de l'ordre du Mono Officier de l'ordre du Mono (2018)[12]
  • Prix spécial pour le développement et la promotion de l'investissement privé au Togo de l'Observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance (O.A.P.B.G) (2022)[13]
  • Prix du leadership féminin au Togo de l'OAPBG (2022)[13]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sandra Ablamba Johnson, nouvelle Secrétaire Générale de la Présidence togolaise », sur togofirst.com/, (consulté le ).
  2. a b et c « Togo : Sandra Ablamba Johnson, l’experte ès réformes de Faure Gnassingbé », sur jeuneafrique.com, (consulté le ).
  3. « Sandra Ablamba Ahoéfavi Johnson, Ministre, Secrétaire Générale », sur presidence.gouv.tg (consulté le ).
  4. « Doing Business : le Togo au rang des meilleurs réformateurs au monde », sur dw.com, (consulté le ).
  5. « Sandra ablamba JOHNSON », sur togofirst.com, (consulté le ).
  6. « La présidence du Togo en deuil; le secrétaire général Patrick Daté Têvi Bénissan est mort », sur l-frii.com, (consulté le ).
  7. « RGPH-5 : Evaluation d’étape avec les acteurs de l’opération », sur presidence.gouv.tg, (consulté le ).
  8. « Togo : C'est parti pour le 5è Recensement général des populations et de l'habitation », sur togofirst.com/, (consulté le ).
  9. « Partenariat Public- Privé : La feuille de route gouvernementale 2020-2025 présentée aux acteurs du secteur », sur togopresse.tg/, (consulté le ).
  10. « Investissements : un premier forum économique Togo-UE en juin à Lomé », sur afrique.latribune.fr, (consulté le ).
  11. « Sandra ablamba JOHNSON », sur republiquetogolaise.com/, (consulté le ).
  12. « Décret N° 2018-092/ PR du 26/04/18 Portant nominations dans l’Ordre du Mono », Journal officiel de la République togolaise,‎ .
  13. a et b « Bonne gouvernance : double distinction pour Sandra Ablamba Johnson », sur togofirst.com/, (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]