Sandra (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sandra.
Sandra
Description de cette image, également commentée ci-après

Sandra lors d'un concert en 2007.

Informations générales
Nom de naissance Sandra Ann Lauer
Naissance (54 ans)
Sarrebruck (Sarre),
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Chanteuse
Genre musical Musique de variétés, pop, disco, new wave
Années actives Depuis 1978
Labels Virgin Records
Site officiel Site officiel

Sandra Ann Lauer, née le à Sarrebruck (Sarre), est une chanteuse pop allemande, plus connue en France uniquement par son prénom Sandra.

Plus tard connue sous le nom de Sandra Cretu et Sandra Menges, elle s'est rendue célèbre grâce à la chanson (I'll Never Be) Maria Magdalena, hommage à Marlène Dietrich, qui fut un succès international en 1985.

Sandra fait partie des artistes cultes des années 1980. Elle a vendu plus de 30 millions de disques dans le monde[1] et son plus grand succès demeure Maria Magdalena, écoulé à plus de cinq millions d'exemplaires (dont 404 000 en France). D'autres singles ont également eu un grand succès international : In the Heat of the Night, Innocent Love, Hi ! Hi ! Hi !, Everlasting Love, Heaven Can Wait, Secret Land, We'll Be Together, Around My Heart, Hiroshima, etc.

Dans les années 1990, Sandra a également participé à la formation musicale Enigma, créée par son mari de l'époque Michael Cretu et au succès international majeur. On entend sa voix sur plusieurs singles d'Enigma, notamment les plus célèbres (Sadeness, Mea Culpa, Return to Innocence, etc.), où on peut l'entendre chanter quelques phrases, parfois en français. Elle parle l'allemand, le français, l'anglais et l'espagnol.

Sandra continue de sortir régulièrement des disques depuis les années 1980, malgré une pause volontaire de 1995 à 2002 pour des raisons familiales. Si la chanteuse est loin des scores de ventes qu'elle faisait dans les années 1980, elle conserve toutefois un public fidèle et on estime ses ventes pour chaque album entre 40 000 et 60 000 copies, ceci, malgré un marché du disque catastrophique en termes de ventes physiques (-65% en 15 ans).[réf. souhaitée]

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Sandra Ann Lauer naît à Sarrebruck. Elle est de nationalité allemande mais son père, Robert Lauer, est français, elle possède donc la double-nationalité[2].

En 1974, elle commence sa carrière grâce à un radio-crochet dans sa ville natale. Andy mein Freund est son premier titre, en hommage à son chien Andy. En 1978, elle remplace l'une des trois chanteuses du groupe Arabesque, qui connaît alors déjà un important succès, notamment au Japon. Arabesque aura produit une dizaine d'albums.[réf. souhaitée]

Carrière solo et succès[modifier | modifier le code]

C'est lors d'une tournée au Japon qu'elle fait la rencontre du claviériste du groupe, Michael Cretu.[réf. souhaitée]

En 1984, le groupe se sépare et elle commence alors une carrière solo qui se solde par un échec : la reprise en allemand de Big in Japan d'Alphaville, intitulée Japan ist weit (clin d'œil à son succès nippon).[réf. souhaitée]

Mais, à l'occasion de Noël 1984, Michael Cretu lui compose la chanson (I'll Never Be) Maria Magdalena, sortie en mars 1985, qui devient son plus grand succès international.[réf. souhaitée]

Sandra en 1989.

Les albums s'enchaînent ensuite et durant les années 1980 et jusqu'au début des années 1990, elle cumule les succès internationaux avec plusieurs singles tels que In the Heat of the Night (1985), 5e du Top 50, Innocent Love (1986), 10e du Top 50, Hi ! Hi ! Hi ! (1986), 13e du Top 50, Everlasting Love (1987), 12e du TOP 50, Heaven Can Wait (1988), 6e du Top 50, Secret Land (1988), 26e du Top 50, We'll Be Together (1989), 13e du Top 50, Around My Heart (1989), 28e du Top 50, Hiroshima (1990), 16e du Top 50, mais aussi Life May Be (A Big Insanity) (1991), 41e du Top 50 ou encore Don't Be Aggressive (1993), 39e du Top 50. Elle est aussi classée avec Enigma, dont Sadeness (1990), 1re du Top 50 pendant 5 semaines, Mea Culpa (1991), 4e du Top 50, Principles of Lust (1991), 29e du Top 50, Return to Innocence (1994), 7e du Top 50 ou encore Beyond the Invisible (1995), 30e du Top 50. Maria Magdalena et Sadeness seront respectivement classé numéro 1 dans 24 et 38 pays. [réf. souhaitée]

L'album MCMXC a.D. d'Enigma s'écoule à 14 millions d'exemplaires dans le monde. Il est disque de diamant en France. Sous son propre prénom, Sandra, en France, sa plus forte vente reste l'album "Into A secret Land", double disque de platine, mais aussi la compilation "18 Greatest Hits" qui s'écoule à 400 000 exemplaires. Il faut dire que sur 18 titres, 13 sont entrés au Top 50.[réf. souhaitée]

Michael Cretu et Sandra se marient le .

L'album de 1992, Close to Seven, est empreint des sonorités de l'autre production importante de Michael Cretu, Enigma. Dès lors, Sandra se fait beaucoup plus discrète, ayant donné la priorité à sa vie privée : elle met au monde des jumeaux, Nikita et Sebastian, le , dans un hôpital de Munich. Elle rejoint cependant régulièrement son mari pour prêter sa voix aux albums d'Enigma.[réf. souhaitée]

Depuis les années 2000, elle est de nouveau assez active, sortant un album en 2002 (dont sont extraits trois singles).[réf. souhaitée]

En 2005, la chanteuse surprend son monde en sortant un duo avec Dj Bobo (numéro 1 en France avec son titre estival Chihuahua). En effet, ils se sont rencontrés lors d'une cérémonie de remise de prix et le courant est aussitôt passé. Ils décident d'enregistrer deux titres ensemble dont l'un fait l'objet d'une sortie en single. Il s'intitule Secrets of Love. C'est un retour au succès pour la chanteuse qui se classe 5ème en Suisse, 10e en Allemagne mais aussi en Autriche (Top 32) et en Pologne (Top 24).[réf. souhaitée]

Le , Sandra annonce son divorce. Elle fait son retour musical avec un nouvel album, The Art of Love. Les sonorités sont plus soft et lounge (deux singles sortis à ce jour). C'est le premier album de sa carrière solo non produit par Michael Cretu. Il rencontre le succès dans son pays natal, l'Allemagne, et dans les pays germanophones.[réf. souhaitée]

En 2009, elle sort un nouvel album : Back to life. Le premier single, In a heartbeat, se classe 59e des charts allemands tandis que le second, The night is still young, en duo avec Thomas Anders (le chanteur du groupe Modern Talking) arrive 45e. Mais cet album ne rencontre pas vraiment un véritable succès comme ceux des années 1980 et début 1990, et beaucoup moins que le précédent de 2007.[réf. souhaitée]

Au printemps 2010, elle épouse Olaf Menges, qu'elle a rencontré fin 2007 à Ibiza.[réf. souhaitée]

En 2011, elle participe aux Echo Awards en Allemagne (sans nomination). La même année, elle enregistre un nouvel album dans le style des années 1980 avec Hubert Kah.[réf. souhaitée]

L'album Stay in Touch sort le 26 octobre 2012[3]. La critique salue ce retour et les ventes suivent également. La chanteuse pousse même l'histoire jusqu'à reprendre un air bien connu d'un de ses tubes en 1985 pour en faire Moscow Night. Maybe Tonight est le premier extrait, suivra ensuite Infinite Kiss. L'album est produit par Blank and Jones dont la particularité est de reprendre les artistes des années 1980. En parallèle, elle donne des concerts dans les pays de l'Est et participe à des émissions de télévision dédiées aux années 1980, dont elle est devenue une chanteuse culte.

En 2015, l'auteur français Patrick Loubatière lui consacre un ouvrage, Sandra de A à Z, dans la collection Forever.[réf. souhaitée]

En 2016, la chanteuse débute l'année par une série de concerts aux États-Unis et continue de se produire régulièrement en Europe de L'Est. Elle sort une compilation en juin où l'on retrouve ses plus grands succès avec pour l'édition Deluxe un DVD de 26 Clips. La liste de chansons de cette compilation a fait l'objet, au préalable, d'un choix des fans désirant s'exprimer sur les titres à y mettre, outre les incontournables. Le Japon continue également à faire éditer des compilations de la chanteuse sur son premier groupe « Arabesque », la dernière en date étant en 2015. Il s'agit d'un coffret Arabesque Complete Box qui reprend tous les disques 33 tours en format CD.[réf. souhaitée]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1985 : The Long Play
  • 1986 : Mirrors
  • 1987 : Ten On One (best of The Long Play et Mirrors + 2 titres inédits : Everlasting Love et Stop for a minute)
  • 1987 : Everlasting Love (compilation sortie uniquement au Royaume-Uni et aux États-Unis)
  • 1988 : Into A Secret Land
  • 1990 : Paintings In Yellow
  • 1992 : Close To Seven
  • 1993 : Greatest Hits (compilation)
  • 1995 : Fading Shades
  • 1999 : My Favourites (compilation 2 CD)
  • 2002 : The Wheel of Time
  • 2003 : The Essential (compilation réédition Greatest hits)
  • 2006 : Reflections (compilation)
  • 2007 : The Art Of Love
  • 2007 : Reflections (compilation édition française, inclus 3 bonus tracks)
  • 2009 : Back To Life
  • 2009 : Platinum Collection (compilation 3 CD)
  • 2012 : So80s (compilation 2 CD)
  • 2012 : Stay In Touch Édition simple 1 cd, Édition de luxe 2 cd (le 26 octobre 2012)
  • 2016 : 'Very Best Of'" Édition simple 2 cds, Édition de luxe 2 cd + 1 DVD de 26 Clips (le 06 Juin 2016)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Andy mein freund
  • 1984 : Japan ist weit
  • 1985 : Maria Magdalena
  • 1985 : In the Heat of the Night
  • 1986 : Little Girl
  • 1986 : Innocent Love
  • 1986 : Hi ! Hi ! Hi !
  • 1986 : Loreen
  • 1987 : Midnight Man
  • 1988 : Everlasting Love
  • 1988 : Stop for a Minute
  • 1988 : Heaven Can Wait
  • 1988 : Secret Land
  • 1989 : We'll Be Together
  • 1989 : Around My Heart
  • 1990 : Hiroshima
  • 1990 : (Life May be) A Big Insanity
  • 1990 : One More Night
  • 1992 : Don't Be Aggressive
  • 1992 : I Need Love
  • 1993 : Johnny Wanna Live
  • 1993 : Maria Magdalena '93
  • 1995 : Nights in White Satin
  • 1995 : Won't Run Away
  • 1999 : Secret Land '99
  • 2001 : Forever
  • 2002 : Such a Shame
  • 2002 : I Close my Eyes
  • 2006 : Secret of Love (with DJ Bobo)
  • 2007 : The way I am
  • 2007 : In the heat of the night 2007 remixed by Superfunk
  • 2007 : What is it about me
  • 2009 : In a heartbeat
  • 2009 : The night is still young (with Thomas Anders)
  • 2012 : Maybe Tonight (produced by Blank & Jones)
  • 2012 : Infinite kiss uniquement téléchargement

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2003 : The Complete History

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]