Sancey-le-Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sancey-le-Grand
Sancey-le-Grand
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Montbéliard
Canton Bavans
Intercommunalité Sancey-Belleherbe
Commune Sancey
Statut Ancienne commune
Code postal 25430
Code commune 25529
Démographie
Population 930 hab. (2013)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 41″ nord, 6° 34′ 59″ est
Altitude Min. 461 m
Max. 800 m
Superficie 23,55 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Sancey
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte administrative du Doubs
City locator 15.svg
Sancey-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : Doubs

Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 15.svg
Sancey-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sancey-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sancey-le-Grand

Sancey-le-Grand est une ancienne commune française située dans le département du Doubs en région Franche-Comté, faisant partie, depuis le , de la commune nouvelle de Sancey. Les habitants se nomment les Sancéens et Sancéennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sancey-le-Grand est situé à 50 km à l'est de Besançon et à 45 km au sud-ouest de Montbéliard, sur la route nationale 464. Cette commune du haut du canton de Clerval se trouve à environ 500 m d'altitude et s'étend sur 2 355 hectares.

Sancey-le-Grand est formé par le village, par 680 hectares de forêts et par des hameaux : Aubrivillers, Avoutot, le Châtelard, les Épinottes, Étard, le Fonteny, la Combe Georgeot, Juvillers, Montot, les Plaines, Sancey l'Église, les Teigne, la Tuilerie, et Voître.

De nombreux ruisseaux tels que le ruisseau de Voye, le Dard, Hautpré, Voître traversent la commune et vont se déverser dans le Puits Fenoz, à Chazot, en période de crue. Par ailleurs dans les rochers du Cul de Voye d'autres petites grottes existent comme celles de la Grange, de la Saintotte et de la Beaucoillotte.

Au village se trouvent les anciennes bâtisses des XVIe et XVIIe siècles et aux alentours le Châtelard, le vieux tilleul de Voître, les reculées de Voye et du Dard ainsi que le point de vue au-dessus du Dard[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chazot Orve Sancey-le-Long Rose des vents
Randevillers
Vellevans
Ouvans
N Surmont
O    Sancey-le-Grand    E
S
Landresse Laviron

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sancei en 1136 ; Sanceys en 1258 ; Le grand Sancei en 1304 ; Grand Sansey en 1475[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sancey-le-Grand Blason D’or à quatre bandes de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 2005 Alain Cartier UDF, puis UMP Conseiller général
2005 2011 Gustave Mougey[3]    
2011 31 décembre 2015 Frédéric Cartier DVD-LR Notaire, ancien conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 930 habitants, en diminution de -5,1 % par rapport à 2008 (Doubs : 1,76 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8997476769331 0011 036957960960
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
935952945878815822852856889
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
828802792669688675658665674
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
7867538391 0201 0911 0211 003930930
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Jean Courtieu, Dictionnaire des communes du département du Doubs, vol. tome 6, Besançon, Éditions Cêtre (ISBN 978-2901040354, présentation en ligne)
  2. Jean COURTIEU, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 6, BESANÇON, CÊTRE,
  3. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .