Sancergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sancergues
L'église Saint-Jacques.
L'église Saint-Jacques.
Blason de Sancergues
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Avord
Intercommunalité Communauté de communes Berry Loire Vauvise
Maire
Mandat
Jean-Luc Charache
2014-2020
Code postal 18140
Code commune 18240
Démographie
Population
municipale
690 hab. (2014)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 09′ 22″ nord, 2° 55′ 03″ est
Altitude Min. 158 m
Max. 222 m
Superficie 15,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sancergues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sancergues

Sancergues est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lugny-Champagne Feux Herry Rose des vents
N Saint-Martin-des-Champs
O    Sancergues    E
S
Charentonnay Jussy-le-Chaudrier

Toponymie[modifier | modifier le code]

Bas latin Sanctus Cirigius = Saint Cyr.

Acta Sanctorum, mai, III, 456 ; juin, IV, 14. La forme latine Sancergio correspond à la traduction de la forme romane incomprise. Cirgio peut s’expliquer par métathèse du i et du c, consonne dentale qui se sonorise en g.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Guy Ferrand    
mars 2008 en cours
(au 27 septembre 2014)
Jean-Luc Charache[1] DVD Chef d'entreprise

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 690 habitants, en diminution de -2,27 % par rapport à 2009 (Cher : -0,24 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
630 616 547 706 821 898 970 1 066 1 143
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 095 1 131 1 167 1 184 1 169 1 171 1 154 1 162 1 098
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 070 1 051 1 045 947 958 953 894 839 795
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
858 863 942 865 807 718 698 697 690
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Jacques et Saint-Cyr de Sancergues : l'église est inscrite sur l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques : arrêté du 24 février 1926. Saint Jacques est le patron de la paroisse et saint Cyr celui du chapitre. Ces 2 communautés officiant dans le même lieu. Chœur et abside du XIIe siècle ; nef et collatéraux nord et sud (au moins 2 campagnes de travaux au XIIIe siècle) ; le clocher-porche ouest date de 1894.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Ernest François Maurice Delafosse : né 3, Grande-Rue à Sancergues, le 20 novembre 1870. Diplômé de l’École des Langues Orientales vivantes de Paris en 1894. Administrateur et explorateur, il parcourt l’arrière-pays de la Côte d’Ivoire entre 1895 et 1907 et devient gouverneur de l'Oubanghi-Chari en 1918. Professeur à l’École coloniale et à l’École des Langues Orientales vivantes de Paris. Il écrit de nombreux ouvrages sur l’Afrique noire, ses mœurs et ses langues. Il participe à l’amélioration du régime du bagne et à l’abolition de l’esclavage, de fait. Il meurt à Paris le 13 novembre 1926, enterré à Boulogne-Billancourt, au cimetière Pierre-Grenier ;
  • Hubert Gouvernel (1879-1944), poète patoisant né à Sancergues, auteur du recueil « A Temps perdu » ;
  • Albert Bourlon (1916-2013), coureur cycliste français, y est né.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : armorial des communes du Cher.
Blason de Sancergues

Les armes de Sancergues se blasonnent ainsi :
D'argent au lion de gueules, à la bordure soudée d'or chargée de six merlettes de sable[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires du Cher et appartenance des communes aux cantons sur le site de la préfecture (consulté le 27 septembre 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : février 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]