San gen shugi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le San Gen Shugi ou Sangenshugi (littéralement « philosophie des trois réalismes ») est une méthode de résolution de problèmes développée au sein de l'entreprise Toyota.

Méthode[modifier | modifier le code]

Chaque analyse de problème se fait selon les trois principes suivants :

  • Genba - quel est l'endroit précis où le problème se produit ou se détecte ;
  • Genbutsu - qu'est ce qui est affecté par le problème ;
  • Genjitsu - quelles sont les données chiffrées permettant de quantifier le problème.

Exemples[modifier | modifier le code]

Démarche non Sangenshugi

« J'ai appris que les opérateurs étaient ennuyés sur la machine X avec la réapparition du défaut Y. Il va falloir qu'on planche sur le sujet, j'ai réservé une salle et convoqué les techniciens qui ont développé la machine. »

Démarche Sangenshugi

« Sur la machine X, depuis trois jours, le taux de défauts Y est passé subitement de 3 000 à 17 500 ppm (Genjitsu). Voici une pièce conforme et une pièce défectueuse (Genbutsu), allons voir la personne qui conduit la machine X et qui a détecté le défaut (Gemba). »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]