San San Nweh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant birman
Cet article est une ébauche concernant une personnalité birmane.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

San San Nweh est une journaliste birmane, également écrivain et poète.

Première femme à travailler comme journaliste en Birmanie, elle est devenue rédactrice en chef de deux journaux (Gita Ppade-tha et Einmet-hpu).

Qualifié de dissidente, elle est emprisonnée pour une durée de dix ans en 1994 pour avoir tenu des “ propos anti-gouvernementaux ” à des journalistes français et pour avoir “ fourni des informations concernant la situation des droits de l’homme à un rapporteur spécial des Nations unies pour la Birmanie. ” Elle est libérée en juillet 2001.

Le trophée Reporters sans frontières - Fondation de France, lui est attribué en 1999, mais il ne lui est remis qu'en 2002 par l'intermédiaire de Aung San Suu Kyi, car elle n'a pas été autorisée à sortir du pays pour le recevoir. En 2001 elle est décorée de la plume d'or de la liberté par l'AMJ (Association Mondiale des Journaux), en même temps que U Win Tin.

Liens externes[modifier | modifier le code]