San Giorgio Piacentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

San Giorgio Piacentino
San Giorgio Piacentino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Province Plaisance 
Code postal 29019
Code ISTAT 033040
Code cadastral H887
Préfixe tel. 0523
Démographie
Gentilé sangiorgini
Population 5 859 hab. (31-12-2010[1])
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 57′ 00″ nord, 9° 44′ 00″ est
Altitude Min. 103 m
Max. 103 m
Superficie 4 900 ha = 49 km2
Divers
Saint patron San Giorgio
Fête patronale 23 avril
Localisation
Localisation de San Giorgio Piacentino
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino
Liens
Site web http://www.comune.sangiorgiopiacentino.pc.it

San Giorgio Piacentino est une commune italienne de la province de Plaisance dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparition mariale à San Damiano[modifier | modifier le code]

À partir de 1961, le hameau de San Damiano, à 5,40 km du bourg de San Giorgio Piacentino a connu une notoriété internationale en raison d'un témoignage d'apparition mariale rapporté par une habitante, Rosa Quattrini, mère de trois enfants et gravement malade. Le , dans la maison de sa tante Adele Quattirni, la sainte vierge lui serait apparue et serait revenue de semaine en semaine chaque vendredi au milieu du jour durant plusieurs années[2]. Durant une de ses apparitions, le , la Sainte-Vierge aurait parlé de l'eau de San Damiano, disant qu'elle était « la plus sainte du monde ».

Ces apparitions ont fait l'objet d'une enquête de la part de deux évêques successifs de Plaisance (Piacenza), l'ordinaire du lieu étant le seul habilité à examiner les apparition en vertu du droit canon. Cette enquête, dont le dossier a été transmis à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a conclu en 1968 à l'absence de surnaturel[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Damiano, Godi, Centovera, Rizzolo, Ronco, Tollara, Corneliano, Viustino, Case Nuove

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carpaneto Piacentino, Gropparello, Podenzano, Ponte dell'Olio, Pontenure, Vigolzone

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Maria di Nazareth
  3. Umberto Malchiodi, « [communiqué de l'évêque de Plaisance, 2 février 1968] », Bollettino Ufficiale della Curia Vescovile di Piacenza-Bobbio [Bulletin diocésain de Plaisance], no 1,‎ (lire en ligne) : « Nous jugeons que les affirmations de Rosa Quattrini concernant le caractère surnaturel des apparitions et des messages de la Très Sainte Vierge sont privées de tout fondement valable. »