San Donato di Lecce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

San Donato di Lecce
San Donato di Lecce
Église de la Résurrection du Seigneur à San Donato di Lecce
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Pouilles Pouilles 
Province Lecce 
Code postal 73010
Code ISTAT 075069
Préfixe tel. 0832
Démographie
Population 5 514 hab. (2020[1])
Densité 263 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 16′ 00″ nord, 18° 11′ 00″ est
Altitude Min. 70 m
Max. 70 m
Superficie 2 100 ha = 21 km2
Divers
Saint patron Saint Donat (San Donato)
Fête patronale 7 août
Localisation
Localisation de San Donato di Lecce
Localisation dans la province de Lecce.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
San Donato di Lecce
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
San Donato di Lecce
Géolocalisation sur la carte : Pouilles
Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
San Donato di Lecce
Liens
Site web site officiel

San Donato di Lecce est une commune italienne de la province de Lecce dans la région des Pouilles. Elle compte 5 514 habitants[2].

Le 28 janvier 2019, elle a été proclamée Ville d'art avec le hameau de Galugnano[3].



Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans le centre-nord du Salento, elle se trouve dans la Valle della Cupa.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Le hameau de Galugnano, dépendant de San Donato di Lecce[4], est desservie par la gare de Galugnano. Cette gare est située sur la ligne ferroviaire, exploitée par Ferrovie del Sud Est, qui connecte Lecce à Otrante.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Galugnano (it) est l'unique hameau de la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Caprarica di Lecce, Cavallino, Lequile, San Cesario di Lecce, Soleto, Sternatia

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

Église Matrice della Resurrezione del Signore[modifier | modifier le code]

Sa construction démarra au XVIIe siècle et s'acheva en 1704[5]. La façade en pierre, se compose de deux ordres, divisés par une corniche denticulée. L'ordre inférieur, divisé par des pilastres cannelés avec des chapiteaux corinthiens, présente un portail baroque surmonté d'une statue de Saint Donato Vescovo ; sur les côtés, deux niches abritent les statues de Saint Pierre et Saint Paul[5].

L'intérieur, fait d'une seule pièce, présente un plan en croix latine qui se termine par une abside polygonale. Le long de la nef se trouvent deux petites chapelles, de part et d'autre, comprenant les autels de Notre-Dame de Constantinople, de Saint Antoine de Padoue, de Saint Oronce et le Crucifix. Dans le transept se trouvent les autels de Saint Donat et de Notre-Dame du Rosaire.

Autres églises[modifier | modifier le code]

  • Chapelle de Sant'Antonio Abate
  • Église de Maria Santissima Annunziata
  • Église de la Madonna Immacolata
  • Église de la Pietà
  • Église de la Madonna della Neve
  • Chapelle de l'Immacolata

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Palais ducal[modifier | modifier le code]

Le palais s'élève sur les fondations du château normand puis aragonais. Il fut transformé plusieurs fois au cours des siècles. Des travaux au XIXe siècle ont donné au bâtiment une façade néoclassique[6]. Il a conservé les tours défensives à chaque coin ; deux sont encore visibles tandis que les autres ont été incorporées par la construction.

Les pièces du rez-de-chaussée et du sous-sol étaient utilisées pour le travail et les réserves de provisions. Un moulin pour la production d'huile y était également utilisé. La propriété de l'édifice est partagée entre la municipalité de Cavallino et la province de Lecce[6].

Sites archéologiques[modifier | modifier le code]

La région de Lecce compte plusieurs sites mégalithiques.

Dans les environs de la commune, on peut notamment compter le menhir Curti Vecchi[7],[8]et celui de la Lete[7],[8]. Ces deux sites sont situés du côté du hameau de Galugnano[7],[8].

Célébrations culturelles[modifier | modifier le code]

Fêtes patronales[modifier | modifier le code]

Les habitants San Donato di Lecce célèbrent plusieurs fêtes patronales, notamment celle du saint patron de la commune, saint Donat[9]. Cette célébration a lieu les 6 et 7 août, ainsi que les 14 et 28 août[9].

Le 8 mai, ainsi que les 28 et 29 septembre, la commune célèbre l'archange Michel[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) « Popolazione residente al 31 agosto 2020 (dato provvisorio) », sur ISTAT (consulté en )
  3. (it) « San Donato di Lecce, città d’arte », Corriere Salentino,‎ (lire en ligne)
  4. (it) « Tavola: Popolazione residente - Lecce (dettaglio loc. abitate) - Censimento 2001. », sur Internet Archive, (consulté en )
  5. a et b (it) « Chiesa Madre, San Donato di Lecce », sur Puglia Turismo,
  6. a et b (it) « Castello Ducale », sur Oltre Lecce,
  7. a b et c « Passeggiata culturale a Galugnano », sur Solento guide touristiche (consulté en )
  8. a b et c « Histoire », sur Vivere Salento (consulté en )
  9. a b et c (it) « Feste patronali », sur COMUNE DI SAN DONATO DI LECCE Città d'Arte e di Cultura (consulté en )