San Andreas (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Andreas.
San Andreas
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film

Titre original San Andreas
Réalisation Brad Peyton
Scénario Allan Loeb
Carlton Cuse
Carey Hayes
Chad Hayes
Jeremy Passmore
Andre Fabrizio
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
New Line Cinema
Flynn Picture Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Catastrophe
Durée 114 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

San Andreas est un film catastrophe américain, en relief, réalisé par Brad Peyton sorti en 2015. Avec Dwayne Johnson, Carla Gugino et Alexandra Daddario, il met en scène une famille face aux événements dévastateurs qui touchent Los Angeles et San Francisco, causés par l'ouverture de la faille de San Andreas.

Le film sort le 27 mai 2015 en France et le 29 mai 2015 aux États-Unis, accompagné de critiques mitigées, où il réalise tout de même de très bons résultats au box-office.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de la faille de San Andreas dans la plaine de Carrizo en Californie centrale

En Californie, la faille de San Andreas finit par s'ouvrir et provoque un séisme de magnitude 9,6, le plus grand séisme de toute l'histoire. Ray Gaines (Dwayne Johnson), pilote d'hélicoptère de secours en montagne, et son ex-femme Emma (Carla Gugino) quittent Los Angeles pour San Francisco dans l'espoir de retrouver et sauver leur fille désormais unique, Blake (sa sœur Mallory est morte noyée quelques années auparavant). Alors qu'ils s'engagent dans ce dangereux périple chaotique vers le nord de l'État, pensant que le pire est à présent derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Dans la vallée de San Fernando, en Californie, une jeune femme, Nathalie, est secourue par un pilote d'hélicoptère de secours en montagne, Ray Gaines, à la suite d'un glissement de terrain de faible magnitude qui a causé la chute de sa voiture dans une gorge très étroite. Quelques jours plus tard, deux sismologues, le professeur Lawrence Hays et le docteur Kim Park, pensent qu'ils peuvent prévoir les séismes. Ils se rendent alors dans le Nevada, au barrage Hoover, sur le Colorado, où de légères secousses ont été détectées, afin de tester leur théorie. Une fois sur place, ils constatent qu'ils peuvent bel et bien anticiper les séismes, après avoir remarqué que des pulsations magnétiques dans le sol augmentent avant chaque secousse. Mais quelques secondes plus tard, Kim se rend compte que les pulsations ne cessent d'augmenter, et ce de manière très intense, ce qui finit par provoquer un séisme de magnitude 7,1, causant l'effondrement du barrage et la mort de Kim. Le lendemain, Lawrence profite de la présence d'une journaliste qui souhaite réaliser un reportage sur ce séisme pour annoncer qu'ils peuvent prévoir les séismes, mais l'interview est interrompue par l'arrivée de deux jeunes scientifiques qui apprennent à Lawrence que de fortes secousses sismiques ont été détectées tout le long de la faille de San Andreas. Lawrence en vient à la conclusion que toute la faille de San Andreas est en train de s'ouvrir considérablement.

Au même moment, Los Angeles est ravagé par un séisme dévastateur de magnitude 8,5 et Emma, l'ex-femme de Ray, suit les conseils de ce dernier via un portable, et se réfugie en haut de l'immeuble dans lequel elle se trouvait. Alors qu'il s'apprêtait à partir au Nevada en hélicoptère, Ray change de direction pour aller sauver Emma avant que l'immeuble ne s'effondre. Entre-temps, le professeur Lawrence découvre que la faille de San Andreas est en pleine activité, et que les secousses se dirigent vers San Francisco.

Blake, la fille désormais unique (sa sœur Malaury est morte noyée quelques années auparavant, sans que son père ait pu la sauver) de Ray et Emma, qui se trouve à San Francisco avec Daniel (le compagnon d'Emma, chez qui elle a emménagé), est abandonnée par ce dernier qui préfère fuir le parking souterrain de l'immeuble où ils se trouvaient plutôt que de sauver Blake, car la jeune fille est coincée dans une voiture, et le plafond menace de rompre. Blake arrive cependant à prendre contact avec son père, qui prend alors la direction de San Francisco avec Emma. Mais entre-temps, Blake est sauvée de justesse par deux frères, Ben et Ollie Taylor.

Mais Lawrence découvre stupéfait que les pulsations actuelles sont identiques ou supérieures à celles qui ont précédé les séismes dévastateurs. Afin de prévenir la population que le pire est encore à venir, Lawrence demande que les médias soient piratés afin de communiquer l'information le plus vite possible.

Ray et Emma, qui ont été contraints de changer plusieurs fois de véhicule, atteignent San Francisco tant bien que mal, mais sont obligés de quitter la baie en bateau lorsqu'ils découvrent l'arrivée imminente d'un tsunami. Ils parviennent à surmonter la gigantesque vague avant qu'elle ne s'écrase contre l'emblématique Golden Gate Bridge, qui s'écroule en provoquant la mort de centaines de personnes dont Daniel. Lawrence apprend alors à ses collègues que ce séisme était de magnitude 9,6, le plus grand de toute l'histoire.

Blake, Ben et Ollie se réfugient à temps dans une tour, mais l'eau pénètre progressivement au sein du bâtiment. Ray et Emma parviennent alors à retrouver Blake après avoir sillonné les rues inondées en bateau, mais le bâtiment commence à céder, et Blake se retrouve piégée, tandis que l'eau monte de plus en plus. Ray tente de la sauver, mais assiste impuissant à sa perte de conscience. Il parvient alors à l'évacuer du bâtiment, tentant de la réanimer, et après plusieurs tentatives, Blake revient à la vie. Après la catastrophe de San Andreas, Ray, Emma, Blake, Ben et Ollie, rassemblés dans une base d'urgence, se réunissent, face à un paysage dévasté et méconnaissable, tandis que les secours s'activent autour d'eux.A la fin Blake et Ben s'embrassent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le , il est annoncé que la New Line Cinema produit un film de catastrophe sur les tremblements de terre, San Andreas: 3D sur un scénario de Jeremy Passmore et Andre Fabrizzio[4]. Le 5 juin 2012, le studio désigne Brad Peyton comme réalisateur du film. Le 18 juillet 2012, Carlton Cuse est choisi pour ré-écrire le scénario. Le 18 juillet 2013, Carey Hayes et Chad Hayes, les scénaristes du film d'horreur Conjuring, les dossiers Warren, sont également choisis pour ré-écrire le scénario du film une nouvelle fois. Le film est aussi produit par la New Line et Village Roadshow Pictures, avec la Flynn Picture Company et la Village Roadshow australienne[5].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Les actrices principales Carla Gugino et Alexandra Daddario, au WonderCon 2015.

Le , Dwayne Johnson est choisi pour interpréter le rôle d'un pilote d'hélicoptère à la recherche de sa fille après un tremblement de terre. Le , Alexandra Daddario rejoint le casting. Le , Carla Gugino rejoint elle aussi le casting du film où elle retrouve une nouvelle fois Dwayne Johnson avec qui elle a déjà partagé l'affiche de La Montagne ensorcelée et Faster[6]. Le , Art Parkinson, qui joue dans la série télévisée Game of Thrones, rejoint le casting, tout comme Archie Panjabi le . Le , Todd Williams rejoint le film pour jouer le rôle de Marcus Crowlings, un ami du personnage joué par Dwayne Johnson. Le , Colton Haynes, vu dans les séries télévisées Teen Wolf et Arrow, rejoint le film dans un rôle secondaire[7] . Le , Ioan Gruffudd rejoint le casting du film dans le rôle du nouveau petit-ami du personnage de Carla Gugino[8]. Courant juin, la chanteuse Kylie Minogue rejoint elle aussi le casting du film[9],[10].

Brad Peyton avait déjà dirigé Dwayne Johnson dans Voyage au centre de la Terre 2 : L'Île mystérieuse.

Tournage[modifier | modifier le code]

La seconde équipe du film tournant à Brisbane en Australie.

Le 17 décembre 2013, Variety rapporte que le film sera tourné au Village Roadshow Studios à Gold Coast dans le Queensland en Australie[11]. La production du film devait d'abord commencer en avril 2014 avec des lieux incluant Ipswich et Brisbane[12]. Le 20 mars 2014, il est annoncé que le film Gods of Egypt entre en production, San Andreas lui entrera en production peu après[13]. Le 16 avril 2014, Dwayne Johnson poste des photos de la production sur Twitter[14]'[15].

Le tournage du film commence le 22 avril 2014 en Australie, puis à Los Angeles, Bakersfield et San Francisco[16]'[17]. Le 12 mai, le tournage prend place dans la Lockyer Valley[18]. Les 10 et 11 mai, le tournage a lieu à Los Angeles puis la production retourne en Australie tourner le reste des scènes[19]. Le 17 mai, la seconde équipe technique filme des scènes à Bakersfield, où un hélicoptère est aperçu tandis que Dwayne Johnson est occupé à Gold Coast[20]. Le 22 juin, l'équipe du film est aperçue en train de filmer des scènes de catastrophe sur Elizabeth Street à Brisbane.

La seconde équipe du film commence à tourner des scènes le 8 juillet à San Francisco tandis que la première équipe technique commence le tournage entre le 21 et le 27 juillet[21]. Entre le 15 et le 16 juillet, la première équipe filme des scènes dans Fisherman's Wharf, tandis que la seconde équipe tourne aussi des scènes dans l'Embarcadero le 16 juillet[22]. Le 21 juillet, le tournage prends place à AT&T Park, où l'équipe tourne d'autres scènes durant le jeu des Giants de San Francisco[23]. Le 22 juillet, l'équipe de film tourne des scènes de tremblements de terre avec des faux cadavres et des faux déchets à Hyde et Lombard Streets dans Russian Hill[24]. Le 23 juillet, l'équipe tourne une scène de catastrophe dans The Armory[25]. Le 26 juillet, le tournage se passe près du Fairmont Hotel. Le dernier jour de tournage se déroule à California Street, dans le Financial District le 27 juillet 2014[26].

L'immeuble où se trouve le restaurant panoramique est celui de l'hôtel "The Standard Downtown"[27]. Il a été modifié dans le film et le restaurant panoramique a été ajouté numériquement.

Les acteurs ont passé près d'une semaine à tourner des scènes dans l'eau[28]. La production a loué le plus grand bassin en Australie, et l’un des plus gros au monde, un bassin qui contient près de 2 millions de gallons d’eau, afin de faire couler un immeuble de 900 pieds carrés en quelques secondes. Il s’agissait de la plus grosse structure jamais construite dans un lieu de ce type[28].

Musique[modifier | modifier le code]

Le 24 juillet 2014 est annoncé que le compositeur choisi pour le film sera Andrew Lockington. Pour l'anecdote, le compositeur s'est procuré des enregistrements sonores de la faille de San Andreas en mouvement, auprès de scientifiques. Il a ensuite transposé ces informations en notes de musique. Cette dernière, comme les effets sonores du séisme qui sont entendus dans le film, s'inspirent donc des vrais sons de la faille de San Andreas[29].

Dans l'une des bandes annonces dévoilées pour le film, la chanteuse Sia y interprète "California Dreamin'" des The Mamas and the Papas.

Sortie[modifier | modifier le code]

Le 5 décembre 2013, la Warner Bros. révèle vouloir distribuer le film en salles le 5 juin 2015 en 2D et 3D. Plus tard, le 21 octobre, la Warner Bros. avance la sortie du film au 29 mai 2015. Il s'agit du premier film de la Warner Bros. à être distribué dans un Dolby Cinema[30].

Promotion[modifier | modifier le code]

Le 17 mars 2014, une affiche du film avec Dwayne Johnson est révélée. La première bande annonce est dévoilée le 9 décembre 2014.

Après les séismes de 2015 au Népal, la Warner a revu différemment la promotion du film et a choisi de se concentrer sur l'aspect moins dramatique du film : la prévention des séismes[31].

Critiques[modifier | modifier le code]

Malgré un grand succès commercial, le film reçoit des critiques assez mitigées de la part des critiques à sa sortie.

Sur le site de critiques américain Rotten Tomatoes, le film obtient 49 % de critiques positives, basées sur 156 critiques, avec une note moyenne de 5.2 / 10. La critique du film[Qui ?] parle d'« un film avec un très bon casting et des effets spéciaux remarquables, mais au milieu de toutes ces destructions, les personnages et l'intrigue du film se révèlent beaucoup moins travaillés. »[réf. nécessaire]. Quant aux spectateurs, le film recueille 64 % de critiques positives avec une moyenne de 3.6 / 5[32]. Le site Metacritic établit un score de 43 sur 100, basé sur 41 critiques indiquant « critiques mitigées ou moyennes. »[33]. Les sondages sur CinemaScore effectués lors du week-end de sortie du film révèlent que les spectateurs du film ont donné une note moyenne pour le film équivalente à un A- sur une échelle allant de A+ à F[34].

En France, le site Allociné propose une note de 3 étoiles sur 5 à partir de l'interprétation de 6 critiques de presse, tandis que du côté des spectateurs, la moyenne s'élève à 3,4 sur 5[35]. Selon Première.fr, la presse donne 2 étoiles au film sur 4 tandis que les spectateurs sont beaucoup plus cléments, donnant un total de 3 étoiles sur 4[36]. Celles-ci[Quoi ?] sont aussi assez mitigées : Caroline Vié, du quotidien 20 minutes, déclare que « Dwayne Johnson sauve une fois de plus la mise dans "San Andreas" de Brad Peyton, réjouissant film catastrophe mené tambour battant. » avec une note de 3 étoiles sur 4, la rédaction de Direct Matin déclare « Immeubles éventrés, ville dévastée, ambiance apocalyptique, course contre la montre, tsunami déferlant sur le pont de San Francisco, tous les ingrédients du film catastrophe sont réunis. » avec une note de 2 étoiles sur 4. Simon Riaux d'Écran Large dit que le film est « stupide, prévisible, spectaculaire. Un film catastrophe à l'ancienne. » avec une note de 2 étoiles sur 5, Noémie Luciani dans Le Monde déclare à son tour « certes, les effets spéciaux s’y déploient avec toutes les majuscules que l’on peut accorder au mot "SPECTACULAIRE" : l’ensemble est, somme toute, assez distrayant. »[36]. La plus mauvaise critique du film est donnée par Hubert Lizé du Parisien qui parle d'un film « avec sa tonalité très adolescente, voire nunuche, le côté intimiste de l'histoire ne pèse pas lourd par rapport au volet catastrophe. On frôle même le ridicule dans ce happy end teinté d'héroïsme familial. ». Ce dernier donne une note de seulement 1 étoile sur 4[36].

Box-office[modifier | modifier le code]

Projeté dans 3777 cinémas lors du week-end de sa sortie aux États-Unis, le film est aussi projeté dans 3200 salles en 3D. Plusieurs jours auparavant, quelques rumeurs prédisent que le film pourrait empocher plus de 40 millions de dollars lors de son premier week-end d'exploitation. Le film réalise finalement plus de 53 millions de dollars de recettes[37] dont 18 millions de dollars seulement pour son vendredi d'ouverture. Il s'agit du plus gros succès d'ouverture d'un film avec pour tête d'affiche Dwayne Johnson, surpassant les 36 millions de dollars d'ouverture de Le Roi Scorpion en 2002 [38].

Au 14 juin 2015, le film obtenait déjà près de 120 millions de dollars de recettes, remboursant son budget de 110 millions (avec un total de 473 790 832 dollars de recettes au niveau mondial)[39].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « New Line Looking To Shake Things Up With ‘San Andreas 3-D’ », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  2. « Fiche de doublage VF du film », sur RS Doublage (consulté le 20 mai 2015)
  3. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 20 mai 2015)
  4. (en) Steven Zeitchik, « ‘San Andreas: 3D' -- a '2012' for 2012? », latimes.com,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Patrick Frater, « Australia Shakes Up Incentives for Dwayne Johnson’s ‘San Andreas’ », variety.com,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Jeff Sneider, « Carla Gugino in Talks to Join Dwayne Johnson in New Line's ‘San Andreas’ », thewrap.com,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Jen Yamato, « ‘Arrow’s Colton Haynes Joins ‘San Andreas’ », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Jen Yamato, « Ioan Gruffudd Heads For ‘San Andreas’ », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  9. « Kylie Minogue rejoint Dwayne Johnson à San Andreas » (consulté le 31 mai 2015)
  10. (en) Tatiana Siegel, « Kylie Minogue to Join Dwayne Johnson Starrer 'San Andreas 3D' », hollywoodreporter.com,‎ (lire en ligne)
  11. Patrick Frater, « Australia Shakes Up Incentives for Dwayne Johnson's 'San Andreas' » (consulté le 1er juin 2015)
  12. « Dwayne Johnson to Star in Earthquake Disaster Movie 'San Andreas' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter (consulté le 1er juin 2015)
  13. Patrick Frater, « ‘Gods,’ ‘San Andreas’ Set to Start in Australia » (consulté le 1er juin 2015)
  14. « Dwayne Johnson Shares an Intense Behind-the-Scenes Image from his San Andreas Training - ComingSoon.net » (consulté le 1er juin 2015)
  15. « Dwayne Johnson Shows Off Some New Skills In New San Andreas Training Photo » (consulté le 1er juin 2015)
  16. « Principal Photography Begins In Australia On SAN ANDREAS Starring Dwayne Johnson - We Are Movie Geeks » (consulté le 1er juin 2015)
  17. « Production Begins on Action Thriller SAN ANDREAS, Starring Dwayne Johnson » (consulté le 1er juin 2015)
  18. « Dwayne 'The Rock' Johnson set to roll into Lockyer Valley » (consulté le 1er juin 2015)
  19. Dave McNary, « Dwayne Johnson's 'San Andreas' Shoots Briefly in L.A., Returns to Australia » (consulté le 1er juin 2015)
  20. « New Dwayne 'The Rock' Johnson movie filming in Australia & California », sur On Location Vacations (consulté le 1er juin 2015)
  21. Dave McNary, « Dwayne Johnson's Quake Thriller 'San Andreas' Finally Shoots in San Francisco » (consulté le 1er juin 2015)
  22. « "The Rock" Films Movie in San Francisco » (consulté le 1er juin 2015)
  23. « Road Closures Around AT&T Park Due To Movie Shoot With Dwayne 'The Rock' Johnson » (consulté le 1er juin 2015)
  24. « Film crews take over Russian Hill to shoot "San Andreas" » (consulté le 1er juin 2015)
  25. « Earthquake Disaster Flick San Andreas Is Shooting At The Armory Today » [archive du ], sur SFist (consulté le 1er juin 2015)
  26. Bay City News, « 'The Rock' filming scenes around SF this week for disaster film 'San Andreas' », sur The San Francisco Examiner (consulté le 1er juin 2015)
  27. « Google Maps »
  28. a et b « Dix anecdotes sur le film San Andreas », sur Showbizz.net (consulté le 1er juin 2015)
  29. Anecdotes du tournage du film San Andreas (lire en ligne)
  30. (en) Carolyn Giardina, « 'San Andreas' to be First Dolby Cinema Release for Warner Bros. », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 16 juin 2015)
  31. « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le 20 mai 2015)
  32. San Andreas, (lire en ligne)
  33. San Andreas (lire en ligne)
  34. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘San Andreas’ $54.6M Bow Shoots Warner Bros. To Top Of 2015 Marketshare – Monday Actuals », sur deadline.com, (consulté le 16 juin 2015)
  35. San Andreas (lire en ligne)
  36. a b et c « San Andreas », sur Premiere.fr (consulté le 1er juin 2015)
  37. « Weekend Report - 'San Andreas' Rocks With $53M - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 31 mai 2015)
  38. (en) Scott Mendelson, « Box Office: The Rock's 'San Andreas' Scores Faultless Victory With Smashing $53M Weekend », sur Forbes, (consulté le 16 juin 2015)
  39. (en) « San Andreas (2015) », sur Box Office Mojo, (consulté le 16 juin 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]