Samya El Mechat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Samya El Mechat est une historienne franco-tunisienne, spécialiste de la Tunisie, du Maghreb et des problématiques coloniales au XXe siècle.

Elle a soutenu sa thèse de 3e cycle à l'EHESS sous la direction de Charles-Robert Ageron, sur la guerre entre les deux Destours entre 1937 et 1939, puis sa thèse d'État à l'Université de Nice sous la direction d'André Nouschi, sur le nationalisme tunisien et la Ligue des États arabes de 1945 à 1956.

Elle est aujourd'hui professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Nice et chercheur associé à l'Institut d'Histoire du Temps Présent (CNRS, Paris).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Tunisie. Les chemins vers l'indépendance (1945-1956), L'Harmattan, 1995
  • Les relations franco-tunisiennes, 1955-1964, L'Harmattan, 2005[1].
  • Les administrations coloniales XIXe-XXe siècles. Esquisse d’une histoire comparée Actes du Colloque de l'IHTP,(sous la direction de...), Presses Universitaires de Rennes, 2009[2],[3]

Articles[modifier | modifier le code]

  • L’improbable « Nation arabe » - La Ligue des États arabes et l’indépendance du Maghreb (1945-1956)[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les relations franco-tunisiennes : histoire d'une souveraineté arrachée 1955-1964 - Émission spéciale Tunisie La Fabrique de l'Histoire, France-Culture, janvier 2011
  2. Les administrations coloniales Valérie Schafer, Bulletin de l’IHTP n° 87, 2007
  3. Note de lecture Jean-François Dominé , Revue historique des armées, 9 novembre 2010.
  4. « L'improbable « Nation arabe » Vingtième Siècle. Revue d'histoire 2/2004 (no 82), p. 57-68, DOI : 10.3917/ving.082.0057

Article connexe[modifier | modifier le code]