Samy Pavel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samy Pavel, 1969

Samy Pavel est un acteur, écrivain et réalisateur belgo-égyptien né sous le nom de Sami Seraphim le 5 novembre 1944 au Caire.

Formation[modifier | modifier le code]

À l'âge de 16 ans, Samy Pavel quitte l'Egypte pour la Belgique. Suit une formation d'acteur à l'INSAS Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion à Bruxelles. Il se rend ensuite à Paris où il suit les cours d’Yves Furet à l'Actors Studio.

Acteur[modifier | modifier le code]

En Égypte, à l'âge de 15 ans il débuta sa carrière d'acteur sous le nom de Sami Loufti dans le film "Saladin" de Youssef Chahine.

Acteur au Théâtre royal des Galeries dès 1962, notamment dans « Huis clos (Sartre) » Jean-Paul Sartre, « Maître après Dieu » Jan de Hartog. Joue à Paris avec la Compagnie Sophie Laurence : « Brittanicus » (Racine), « Hamlet » (Shakespeare), « La Descente d’Orphée », « Un tramway nommé désir » (Tennessee Williams).

En Italie, il est acteur principal pour les Frères Taviani dans « Sous le signe du scorpion » et « Saint Michel avait un coq ». Il joue également pour Sergio Spilla dans « L’âne d’or », dans « Barbarella » de Roger Vadim, dans « La legge dei gangsters » de Siro Marcellini, dans « Pussycat Pussycat I love you » de Rodney Amateau et dans « Paolo et Francesca » de Gianni Vernuccio.

Réalisateur-scénariste[modifier | modifier le code]

C´est à 27 ans que Samy Pavel écrit et produit son premier film Les Deux Saisons de la vie, primé au Mostra de Venise en 1972. Il tourne de nombreux films en tant que metteur en scène. Il collabore entre autres avec Ennio Morricone et Nino Céleste, découvre Gabriel Yared, ainsi que des acteurs comme Niels Arestrup, Irène Jacob, Jean-Pierre Lorit.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]