Samy Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Samy Cohen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Nonna Mayer (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Jacques Vernant (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Samy Cohen (né le au Caire) est un politologue français.

Il est spécialiste des questions de politique étrangère et de défense.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Né le au Caire[1], Samy Cohen est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Relations internationales, promotion 1970)[2] et docteur en science politique (1973)[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est directeur de recherche et enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris. Il participe au projet CERI et est spécialiste des questions de politiques étrangère et internationale en particulier liées à Israël. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages et de nombreux articles publiés dans des revues spécialisées[4]

Ses sujets de recherches actuels portent sur « le pouvoir des États et les nouveaux acteurs », la « Démocratie et [la] lutte contre le terrorisme », « Pouvoir, armée et société en Israël », « L’éthique de la guerre et lutte contre le terrorisme : Israël pendant la deuxième Intifada » et « les entrepreneurs de paix en Israël : sociologie et histoire »[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a épousé la chercheuse en sciences politiques Nonna Mayer en 1987[6].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Israël, une démocratie fragile, Fayard, 2021. (ISBN 2213716722)
  • Israël et ses colombes, Gallimard, 2016.
  • Tsahal à l'épreuve du terrorisme, Le Seuil, 2009.
  • (éd.) Democracies at War against Terrorism, Plagrave MacMillan, 2008.
  • The Resilience of the State. Democracy and the Challenges of Globalisation, Hurst, 2006.
  • La résistance des États : les démocraties face aux défis de la mondialisation, Le Seuil, 2003. (ISBN 2020396106)
  • (dir.), Les diplomates : négocier dans un monde chaotique, Autrement, 2002.
  • (dir.), L'art d'interviewer les dirigeants, PUF, 1999.
  • (dir.), Mitterrand et la sortie de la guerre froide, PUF, 1998.
  • (dir.), L'Opinion, l'humanitaire et la guerre, FED, 1996.
  • La bombe atomique : la stratégie de l'épouvante, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Histoire » (no 248), 1995.
  • La défaite des généraux, Fayard, 1984.
  • La monarchie nucléaire, Hachette, 1986.
  • La politique extérieure de Valéry Giscard d'Estaing, Presses de sciences Po, 1985.
  • Les conseillers du président : de Charles de Gaulle à Valéry Giscard d'Estaing, PUF, 1980.
  • De Gaulle, les gaullistes et Israël, Alain Moreau, 1974.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]