Samuel Smith (1754-1834)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Samuel Smith
Fonctions
Membre du 4e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du Parlement de Grande-Bretagne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Nationalités
Britannique, royaume de Grande-Bretagne (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Homme politique, banquierVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Abel Smith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mary Bird (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
John Smith (en)
George Smith (en)
Abel Smith (en)
Robert Smith, 1er baron CarringtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Abel Smith (en)
Frances Anne Smith (d)
Mary Smith (d)
Samuel George Smith (d)
Edmund Smith (d)
Sophia Smith (d)
Lucy Smith (d)
Barbara Smith (d)
Henry Smith (d)
Caroline Smith (d)
Charlotte Smith (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
1er Parlement du Royaume-Uni (en)
6e Parlement du Royaume-Uni (d)
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
8e Parlement du Royaume-Uni (d)
9e Parlement du Royaume-Uni (d)
5e Parlement du Royaume-Uni (d)
3e Parlement du Royaume-Uni (d)
4e Parlement du Royaume-Uni (d)
2e Parlement du Royaume-Uni (d)
10e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Samuel Smith ( - ) était un député conservateur britannique et un banquier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Smith est le quatrième fils d'Abel Smith (1717-1788) (en), riche banquier de Nottingham et député. Quatre de ses frères étaient également membres du Parlement et l'un d'entre eux, Robert Smith (1er baron Carrington), a été élevé à la pairie sous le nom de baron Carrington. Une partie de la fortune familiale a été consacrée à l'achat du contrôle de deux circonscriptions de Wendover et Midhurst, et Carrington a gardé les sièges presque exclusivement à l'usage de divers membres de la famille Smith jusqu'à ce que le réforme parlementaire de 1832 supprime les circonscriptions.

Il entra au Parlement en 1788 en tant que député de Saint-Germain et fut député pendant 44 ans, représentant également Leicester (1790-1818), Midhurst (1818-1820) et Wendover (1820-1832). Lui et son fils Abel Smith (1788-1859) (en) ont été les derniers députés de Wendover, qui ont siégé ensemble en tant que membres des deux dernières années précédant l'abolition de la circonscription. En 1826, étant le plus ancien député, il est devenu le père de la Chambre. Il ne revint pas au Parlement après la réforme de 1832, décédant deux ans plus tard.

En 1801, Smith acheta Woodhall Park (en) dans le Hertfordshire, qui appartient toujours à ses descendants.

Famille[modifier | modifier le code]

Il épousa Elizabeth Turnor le . Ils eurent sept filles et quatre fils. Outre son fils Abel, son petit-fils, Samuel George Smith (en), était membre du Parlement.

Plusieurs de ses enfants se sont mariés dans la famille du comte de Leven. Le fils aîné, Abel Smith, épouse le Lady Marianne Leslie-Melville, fille cadette de John Leslie-Melville (9e comte de Leven) (en). Le troisième fils, Henry Smith, épouse Lady Lucy Leslie-Melville, fille aînée du comte de Leven, le . La fille cadette, Charlotte Smith, épousa l'hon. Alexander Leslie-Melville, cinquième fils du 9e comte de Leven, le . En outre, son petit-fils Henry Abel Smith (1826-1890), fils de Henry Smith et de lady Lucy Leslie-Melville, épousa sa cousine Elizabeth Mary Pym, fille de Francis Pym et Lady Jane Elizabeth Leslie-Melville, deuxième fille du 9e comte de Leven, le . Ils étaient les grands-parents de sir Henry Abel Smith gouverneur de Queensland.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]