Samouraï ruraux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les samouraïs ruraux 郷士, gōshi), aussi appelés gōzamurai (郷侍), sont des samouraïs de l'époque d'Edo qui vivent à la campagne et gèrent un village. Ils se trouvent principalement dans les « zones périphériques », au sud du Kyūshū et dans le Shikoku ; ils vivent normalement comme employés rémunérés dans les quartiers de samouraïs des jōkamachi (ville-château).

Les membres des anciennes familles ou les agriculteurs, auxquels est accordé le droit de « prendre un nom de famille ou de porter l'épée » (名字帯刀, myōjitaitō) sont également appelés gōshi.

À la fin de l'époque d'Edo, le nombre de ceux qui atteignent ce statut en versant de l'argent à leur seigneur féodal augmente.

Un des samouraïs ruraux les plus connus est Sakamoto Ryōma.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]