Samouraï Éditions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samouraï (homonymie).

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1995
Disparition 1996
Fiche d’identité
Spécialités Manga
Collections Geisha Pink Zone
Langues de publication Français
Société mère L'Écho des savanes

Samouraï Éditions ou Samouraï est une maison d'édition française créée en 1995 et spécialisée dans la publication de mangas, affiliée au journal L'Écho des savanes. Son activité est stoppée en 1996 suite à des problèmes de droits auprès d'éditeurs japonais.

Historique[modifier | modifier le code]

Samouraï est à l'origine une chaîne de magasins parisienne spécialisée dans les mangas et produits dérivés. Lors de la création de la branche d'édition, en 1995, la société est l'une des premières à publier des mangas en version française, avec Glénat et Tonkam[1].

Spécialisée dans la publication de mangas violents et pornographiques, l'éditeur voit en 1996 trois de ses titres (Ogenki Clinic, Cammy X et Dark Wirbel) interdits de vente aux mineurs et la série Conspiracy de U-Jin interdite d'exposition[2].

La société entame notamment la publication de Berserk en 1996, mais doit stopper sa commercialisation dès le premier tome pour problèmes de droits auprès des éditeurs japonais et arrête par la suite toute activité[1].

Mangas édités[modifier | modifier le code]

Dōjinshis édités[modifier | modifier le code]

  • Cammy X
  • DB X
  • Delires Manga X
  • Gorgon

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Éditions Samouraï », sur manga-news.com
  2. Bernard Joubert, « Un demi-siècle d’interdictions de bandes dessinées », Neuvième Art, no 33,‎ , p. 28-33 (lire en ligne)