Sammy Mahdi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sammy Mahdi
Illustration.
Fonctions
Secrétaire d'État belge à l'Asile et à la Migration,
chargé de la Loterie nationale
En fonction depuis le
(1 an et 3 mois)
Monarque Philippe
Premier ministre Alexander De Croo
Gouvernement De Croo
Prédécesseur Maggie De Block (Asile et Migration)
David Clarinval (chargé de la Loterie nationale)
Député fédéral à la Chambre des représentants

(6 mois et 14 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription Province du Brabant flamand
Législature 55e
Prédécesseur Koen Geens
Biographie
Nom de naissance Sammy Mahdi
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Ixelles (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V)
Diplômé de Vrije Universiteit Brussel
Résidence Vilvorde

Sammy Mahdi, né le , est un homme politique belge membre du CD&V. Élu député fédéral à la Chambre des représentants en 2019, il devient secrétaire d’état à l’Asile et à la Migration et chargé de la loterie nationale en 2020 au sein du gouvernement De Croo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sammy Mahdi est né d'un père irakien chiite et d'une mère belge[1]. Son père arrive en Belgique dans les années 70 en tant que réfugié [2].

Parcours scolaire et professionnel[modifier | modifier le code]

Il étudie les sciences politiques à la VUB et enchaîne avec un master en droit international et européen. De 2014 à 2017, il est collaborateur parlementaire du député flamand Joris Poschet.

Depuis 2016, il intervient aussi régulièrement en tant que chroniqueur auprès du journal quotidien De Morgen.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

De 2015 à 2017 il siège à la section jeune du CD&V, pour, finalement en , être choisi pour la présider[3]. En , seul candidat, il est reconduit.

Au niveau local, de 2015 à 2017, il est président de la section Molenbeekoise du CD&V. À la suite de son déménagement à Vilvorde, il poursuit son engagement dans la section locale du CD&V. Depuis , il est d'ailleurs chef de son groupe au conseil communal de la ville brabançonne.

En , il brigue le poste de président du CD&V. Au premier tour il récolte 19 % des suffrages[4], suffisamment pour lui permettre d’accéder au second tour où il s'inclinera avec 46,88 % face à Joachim Coens[5].

Aux élections législatives fédérales belges de 2019, il est tête de liste CD&V dans le Brabant flamand. Élu, il est même propulsé en (renonçant du coup à son poste de président du Jong CD&V) chef de groupe à la chambre pour les chrétiens-démocrates.

Le , il est nommé secrétaire d’État à l'Asile et à la Migration au sein du gouvernement De Croo. Rattaché au ministre de l'intérieur, il est aussi chargé de la Loterie nationale. Dans les jours qui précèdent la bataille de Kaboul (2021), il se distingue par un refus du moratoire européen sur les expulsions à destination de l'Afghanistan[6],[7], déclarant que « pour certaines personnes, dans certaines régions, une politique de retour doit être possible. »

Mandats politiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]