Samira Makhmalbaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une réalisatrice image illustrant iranien
Cet article est une ébauche concernant une réalisatrice iranienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Samira Makhmalbaf
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Sœur
Autres informations
Domaine
Site web
Distinctions
Sutherland Trophy ()
Prix du Jury ( et )Voir et modifier les données sur Wikidata

Samira Makhmalbaf (en persan : سمیرا مخملباف), née le 15 février 1980 à Téhéran (Iran), est une réalisatrice iranienne, fille de Mohsen Makhmalbaf, lui-même réalisateur et écrivain qui lui a également enseigné le cinéma et a produit la grande majorité de ses films. Samira Makhmalbaf appartient à la Nouvelle Vague du cinéma iranien.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle quitte l'école secondaire à l'âge de quatorze ans pour étudier dans une école privée de cinéma Mohhbalbaf où elle réalise deux courts-métrages en vidéo et à l'âge de dix-sept ans, son premier film, La Pomme. Elle étudie la psychologie et le droit à Londres, l'année de ses vingt ans.

Elle fut membre du jury au 22e Festival de Moscou en 2000, au 54e Festival de Berlin en 2004 et au 57e Festival de Saint-Sébastien en 2009.

Elle a remporté de nombreux prix internationaux parmi lesquels le Prix du jury au Festival de Cannes pour Le Tableau noir en 2000 et À cinq heures de l'après-midi en 2003 ou encore le Prix spécial du jury au Festival de Saint-Sébastien 2008 pour L'Enfant-cheval.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]