Samir Mohamed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Samir Mohamed
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport

Samir Mohamed, né le à Nîmes, est un fulleur et kickboxeur franco-marocain, surnommé le petit prince.[1] ou le petit prince des rings[2].

Palmares[modifier | modifier le code]

17 fois champion du monde dans sa catégorie[3] en Full contact, 5 fois Champion du monde de Kickboxing et 3 fois Champion du monde de Muaythai[4]. Champion NDC 2011, Champion du Monde Full WKN, Champion du Monde Thaï WKN; il compte 120 victoires dont 73 par KO, 2 nuls et 3 défaites[5].

Plus jeune boxeur professionnel à 16 ans et demi[6], il gagne son premier titre national (Full Contact) en juin 1994, son premier titre européen (Muay Thaï) en mai 1997 et son premier titre mondial (Muay Thaï) en février 1998[7]. En 2002, il était le meilleur boxeur de Muay Thaï de sa catégorie de la WKN avec les titres de champion du monde des trois disciplines de cette fédération (Full contact, Muay Thaï et Freestyle)[8]. En 2004, son combat est une des deux têtes d'affiche du premier championnat du monde organisé en Roumanie (« Le deuxième nom lourd du gala sera le champion du monde de la catégorie des 66 kg, Samir Mohamed. Invaincu de toute sa carrière, qui compte 101 matchs, le Français rencontrera le Belge Daniel Velvedis »)[9]. Son combat du 19 décembre 2005 contre Gary Hamilton en championnat de monde reste considéré par certains comme un combat historique même 15 ans après celui-ci[10],[11]. Il clôture sa carrière en 2022 par une victoire[12],[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. objectifgard.com/
  2. Christian Julia, « La boxe pieds-poings - Les champions des années 2000 », sur boxepiedspoings.fr (consulté le )
  3. jusports30.com
  4. « Les Champions francais - La liste des boxeurs français », sur boxe-pieds-poings.com (consulté le )
  5. « Fiche de Samir Mohamed », sur ndcboxing.com (consulté le )
  6. Viry Christophe, « L’Impact du dragon a reçu le « petit prince » Samir Mohamed », sur lamontagne.fr, (consulté le )
  7. Pascal Iglicki, « Samir « Petit Prince » Mohamed « J’ai retrouvé le plaisir de combattre » », sur karatebushido.com (consulté le )
  8. (en) « kickboxing: FOR kicks. », The People,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (ro) Petre Dobrescu, « Iftimoaie, vedeta la Cluj », Libertatea,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « World Kickboxing Network Crown on the line at 'Knockdown Lockdown' in Belfast », sur Philboxing, (consulté le )
  11. (en) « Kickmas2020 », sur Prokick.com,
  12. « La dernière de Mohamed et de Bidouch », sur midilibre.fr, (consulté le )
  13. Yannick Pons, « MARGUERITTES - Le petit prince Samir Mohamed remporte son ultime combat », sur objectifgard.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]