Samad Khan Momtaz os-Saltaneh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samad Khan Momtaz os-Saltaneh
Momtaz-Saltaneh.jpeg

Prince Samad Khan Momtaz os-Saltaneh Ambassadeur de Perse en France

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Samad Khan Momtaz os-Saltaneh (en persan : عبدالصمد خان ممتاز السلطنه), aussi nommé Momtaz ol Saltaneh (Tabriz, 1869Paris, 26 mars 1954) était un diplomate iranien de l'ère Qajar et Pahlavi.

Fils de Ali-Akbar Mokrem os-Saltaneh (aristocrate et diplomate) (en persian: میرزا علی اکبر مکرم‌ السلطنه), petit fils de Samad Khan Sarraf (en persan: آقا صمد صراف تبریزی) et frère de ِEsmail Momtaz od-Dowleh[1],[2] et de Momtaz Homayoun, Samad Khan Momtaz os-Saltaneh naît en 1869 à Tabriz (Iran), dans une famille azerbaïdjanaise. Il épouse en premières noces une Iranienne – l’un de ses fils (Abdollah Momtaz) sera diplomate en Iran -, puis en secondes noces, une Française dont il a deux filles ; l’une d’elles épouse un avocat, l’autre, un magistrat. Il meurt en 1954 à Paris et il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Samad Khan fut élevé au rang de Prince par Ahmad Shah, avec le titre d’Altesse, en mars 1921. Il était Grand officier de la Légion d’honneur[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mirza Samad Khan Momtaz os-Saltaneh est secrétaire de légation à Paris en 1883. Il est conseiller d’ambassade à Saint-Pétersbourg. Il participe aux voyages de Nasser ed-Din Shah, puis de Mozaffar ed-Din Shah en Europe. Il est ministre de Perse en Belgique et en Hollande avant d’être nommé Ministre extraordinaire et plénipotentiaire à Paris en avril 1905. Il demeure à ce poste jusqu’en mars 1926. Il ne retourne pas en Iran et choisit de vivre à Paris. Il est reconnu par le gouvernement français en qualité de conseiller de l’ambassade d’Iran à Paris du 5 mars 1946 au 27 septembre 1951. Samad Khan Momtaz os-Saltaneh a été le deuxième iranien membre du CIO (Comité international olympique) où il a été nommé en novembre 1923. Il est resté à ce poste jusqu'au 22 Avril 1927, après le couronnement de Reza Shah Pahlavi. Enfin, il est important de noter qu’à la conférence de la Croix-Rouge internationale de 1906, il a réussi à obtenir de nouveaux emblèmes, en l’occurrence le Lion-et-le Soleil-Rouge pour l’Iran (qui n'est plus utilisé par l'Iran depuis la révolution islamique de 1979) et la Croissant-Rouge pour le reste des pays musulmans.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fa) Esmail Momtaz od-Dowleh, sur le site Tabrizinfo.com
  2. (fa) « Mirza Esmail Khan Momtaz od-Dowleh », Institute for Iranian contemporary historical Studies.
  3. Iranian delegation at King Edward VII funeral, site de la famille Hakimi
  4. Samad Momtaz ol-Saltaneh, sur le site Tabrizinfo.com

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]