Sam and Max : Sauvez le monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sam and Max : Saison 1
Sauvez le monde
Image illustrative de l'article Sam and Max : Sauvez le monde

Éditeur Achat en ligne (Internet)
Newworldmap.svg Telltale Games
Drapeau des États-Unis USA GameTap

Vente en magasin
Drapeau des États-Unis USA The Adventure Company
Europe Europe JoWooD Productions
Développeur Telltale Games
Concepteur Brendan Q. Ferguson
Dave Grossman
Steve Purcell

Début du projet février 2006
Date de sortie Achat en ligne (Internet)
PC
Drapeau des États-Unis USA 17 octobre 2006 - 26 avril 2007
Newworldmap.svg 1er novembre 2006 - 10 mai 2007

Xbox 360 (Xbox Live)
Newworldmap.svg 17 juin 2009

Vente en magasin
PC
Drapeau des États-Unis USA 21 août 2007[1]
Europe Europe 31 août 2007[1]
Drapeau de l'Australie Australie 18 octobre 2007[1]

Wii
Drapeau des États-Unis USA 7 octobre 2008
Europe Europe 21 novembre 2008
Genre Aventure en pointer-et-cliquer
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PC (Windows)
Wii
Xbox 360
Média - téléchargement
- version DVD-ROM
Langue - version originale anglaise
- version française
- version allemande
- version sous-titrée espagnol
- version sous-titrée italienne
Contrôle Souris

Évaluation ESRB : T ?[1]
PEGI : 12+[2]

Sam and Max : Saison 1 ou Sam and Max : Sauvez le monde (Sam and Max: Season One puis Sam and Max Save the World en version originale) est une série épisodique de jeux d'aventure en pointer-et-cliquer développée par Telltale Games qui est basée sur les personnages du comic américain Sam and Max créé par Steve Purcell. La version originale du premier épisode est sorti aux États-Unis par l'intermédiaire de Gametap le 17 octobre 2006. Le deuxième épisode a suivi le 21 décembre de la même année sur Gametap, puis le 5 janvier 2007 dans le monde entier. Les épisodes suivants sont sortis suivant une base mensuelle jusqu'au dernier épisode de la saison, qui est sorti le 10 mai 2007[3].

Comme pour la série de jeux basée sur la bande dessinée Bone de Telltale Games, les jeux ont été créés en collaboration avec le créateur des personnages. Chaque épisode a son propre scénario, mais il y a une intrigue globale tout au long de la saison, qui se termine dans l'épisode La Face éclairée de la Lune.

La première saison des jeux de Sam and Max était cofinancée par le service de distribution de jeux vidéo en ligne Gametap. Ainsi, chaque épisode était disponible via ce service 15 jours avant la sortie officielle sur le site officiel de Telltale Games[4],[5] La compagnie Telltale Games a aussi exprimée son intérêt à porter le titre sur les consoles Xbox 360 et Wii[6],[7]. Une version Wii a officiellement été annoncée le 4 avril 2008 et est sortie le 15 octobre en Amérique, puis le 28 novembre en Europe[8],[9].

Le 23 mai 2008, Telltale Games a exprimée son intérêt à porter la série sur les services de téléchargements en ligne Xbox Live Arcade et PlayStation Network[10]. Le 17 juin 2009, le jeu est disponible via le Xbox Live Arcade sur Xbox 360.

Genèse[modifier | modifier le code]

Les épisodes reprennent les personnages de comics américains Sam and Max créé en 1987 par Steve Purcell. Sam and Max : Saison 1 peut être considérée comme la suite non officielle du jeu de LucasArts, Sam and Max Hit the Road. À l'origine de ce jeu, il y avait un projet de LucasArts, Sam and Max: Freelance Police, annulé en 2004 et qui devait être la suite du jeu Sam and Max Hit the Road. C'est à la suite de l'annulation du projet qu'une partie de l'équipe responsable du jeu a quitté LucasArts pour fonder un petit studio de développement et d'édition : Telltale Games. En 2005, Lucasarts n'ayant plus les droits sur la licence de Steve Purcell, ce dernier a décidé de collaborer avec l'équipe de Telltale Games pour créer une série de jeux sous format épisodique sortant à date régulière, un peu à la manière d'une série télévisée.

Univers et scénario[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sam and Max, deux coéquipiers policiers freelance enquêtent sur différents événements ayant un point commun : l'hypnose. Ainsi, ils vont devoir affronter au cours de leurs différentes missions des ex-enfants stars de la télévision, une animatrice de talk-show qui retient en otage son public, la mafia des jouets, plusieurs présidents des États-Unis, l'Internet et enfin le responsable de toutes cette machination en allant le rechercher sur la Lune...

Les divers épisodes sont remplis de références à la culture populaire américaine et parodient de nombreux aspects de celle-ci.

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

  • Sam est le personnage dirigé par le joueur. C'est un chien se tenant debout, habillé comme un détective privé. Il ne quitte jamais son chapeau porte sur lui un revolver surdimensionné. Sous son apparence calme et posé, il est quand même souvent d'accord avec Max pour recourir à la violence quand cela lui semble nécessaire.
  • Max est un lapin tout blanc qui, malgré son apparence mignonne, est victime de nombreux désordres psychiatriques. Max a notamment une solution simple à tous les problèmes : la violence.
  • Bosco tient le magasin se trouvant au bout de la rue où se trouve le bureau de Sam et Max. Bosco souffre de paranoïa et est persuadé que bon nombre de personnes lui veulent du mal, ce qui l'amène à protéger son magasin ou à se déguiser régulièrement (tout en omettant de retirer son badge « Bosco » sur son pull). Il vend dans son magasin à des tarifs plus que prohibitifs sa collection d'objet « BoscoTech » à Sam et Max, ses uniques clients, pour les épauler dans leurs missions.
  • Sybil Pandemik tient le magasin de l'autre de la rue où se trouve du bureau de Sam et Max. Elle est incapable de garder un métier stable et en change d'ailleurs à chaque épisode. Elle est pourtant à chaque fois persuadée que celui du moment sera son dernier.
  • Jimmy « Deux-Dents » (Jimmy « Two-Teeth » en version originale) est un rat recéleur qui vit dans un trou de souris chez Sam et Max qu'il ne supporte pas.
  • La Bande à Bubulle (The Soda Poppers en version originale) est un groupe d'anciens enfants-stars d'une série télévisée des années 1970. Ils sont trois frères : Whizzer, Peepers, et Specs. Sam ne les aime pas, bien que Max soit membre de leur fan-club.

Épisodes[modifier | modifier le code]

# Titre français Titre original Date de sortie sur GameTap Date de sortie internationale Synopsis
1 Choc culturel Culture Shock 17 octobre 2006 1er novembre 2006 Un groupe d'ex-enfants stars qui ne sont plus connus commencent à commettre des délits dans le voisinage de Sam et Max.
2 Situation : Comédie Situation: Comedy 20 décembre 2006 5 janvier 2007 Myra Stump, une animatrice à la télévision, a pris son public en otage. Sam et Max sont appelés pour régler la situation.
3 La Taupe, la mafia et le nounours The Mole, the Mob, and the Meatball 25 janvier 2007 8 février 2007 Le commissaire observe une opération clandestine au casino de Don Ted E. Bear, mais la taupe qu'il a envoyée est soudainement devenue silencieuse. Pour trouver cette taupe, Sam et Max doivent infiltrer l'opération et devenir des membres de la mafia eux-mêmes.
4 Abraham Lincoln doit mourir Abe Lincoln Must Die! 22 février 2007 9 mars 2007 Sam et Max doivent enquêter sur le président des États-Unis, qui a fait passer des mansats[Quoi ?] idiots dernièrement. Ils doivent donc non seulement l'enlever, mais ils doivent aussi lui trouver un remplaçant.
5 Reality 2.0 Reality 2.0 29 mars 2007 12 avril 2007 Des gens sont hypnotisés par la fureur d'Internet, ce qui cause le détraquement des systèmes dans le monde entier. Sam et Max doivent donc trouver un moyen d'entrer dans le monde virtuel pour trouver le cœur de l'Internet et arrêter ses stratèges.
6 La Face éclairée de la Lune Bright Side of the Moon 26 avril 2007 10 mai 2007 Sam et Max doivent se rendre sur la lune afin de sauver le monde entier de l'esclavage par hypnose.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu, entièrement en 3D, reste un jeu en pointer-et-cliquer à la souris. Il s'inscrit avec Les Chevaliers de Baphomet : Les gardiens du temple de Salomon et Runaway par exemple dans un retour au style des premiers jeux d'aventure de LucasArts. Des phases de mini-jeux se jouant également à la souris varient le gameplay.

Les actions à mener se font par un simple clic gauche. Il n'y a pas de fonction « parler », « prendre » ou « utiliser ». L'action la plus logique est réalisée : Si on clique sur une personne, on lui parle. Si on clique sur un objet, on obtient sa description et Sam le prend s'il est utile.

L'inventaire est représenté par une boite en carton, comme dans Sam and Max Hit the Road. Il n'est cependant pas possible de combiner des objets de l'inventaire entre eux, mais uniquement avec les éléments du décor.

Bande-son[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Sam and Max Season One Soundtrack

Album de Jared Emerson-Johnson
Sortie 2007
Genre Musique de jeu vidéo

Sam and Max Season One Soundtrack est la bande originale du jeu vidéo Sam and Max : Sauvez le monde. Elle a été composée par Jared Emerson-Johnson (de Bay Area Sound). Elle est constituée de deux disques. La pochette du double album a été dessinée par Steve Purcell.

Pistes[modifier | modifier le code]

Disque un[modifier | modifier le code]
  1. Opening Credits
  2. The New Case
  3. The Office
  4. Fuzzy White Butterfingers
  5. City Streets
  6. Bosco's
  7. Eye-Bo Unveiled
  8. Sybil's
  9. Behind The Poppers
  10. I Can See You
  11. Cruisin'
  12. More Than Jerks
  13. The Black Hole
  14. Master Plans
  15. Attack The Dog
  16. Attack Me
  17. High Noon Hostage Crisis
  18. Skinbodies Rule The Streets
  19. Quiet On The Set
  20. Mad Dog
  21. Midtown Cowboys
  22. Cooking Without Looking
  23. Who's Never Going To Be A Milionaire
  24. Time Out For Number Two
  25. Myra!
  26. Electrotalk Therapy
  27. Cirque De Molé
  28. Ted E. Bear's Mafia-Free Playland And Casino
  29. Just You And Me (And Ted E. Bear)
  30. Bear Arms
  31. One Armed Bandit
  32. Whack Da Ratz
  33. Don Ted E. Bear Waltz
  34. Tacit Approval
  35. Ketchyp Deception
  36. New Recruits
  37. Initiation Confrontation
  38. Behind The Door
  39. Cogs In Motion
  40. Death Of A Lagomorph
  41. Critical Mass
Disque deux[modifier | modifier le code]
  1. Wrong Number
  2. Lincoln vs. Max
  3. Consecutive Office
  4. Rise Of The Emancipator
  5. Regime Change
  6. "The Inconvenience"
  7. Monumental Scandal
  8. Inagural Distress
  9. Sore Loser
  10. Rushmore, Lush, War
  11. Good For You (Good For Me)
  12. The War Room
  13. Pounding Fathers
  14. Computer Crisis
  15. Useful To Boot
  16. Sybil's 2.0
  17. City Streets 2.0
  18. Bosco's 2.0
  19. Lefty's 2.0
  20. Jimmy 2.0
  21. The Office 2.0
  22. Combat Begin!!
  23. Cruisin' 2.0
  24. Cookin' The Books
  25. 404
  26. Item Get
  27. Roy G. Biv
  28. Moonscape
  29. Prismatology Retreat
  30. Hugh's Inner Sanctum
  31. World Of Max
  32. Good For You (Good For Me), reprise instrumentale

Versions[modifier | modifier le code]

Pour sa distribution dans le commerce en Europe, le jeu a été doublé en allemand et français et sous-titré en espagnol et italien. Dans la version française, Jean-Claude Donda reprend son rôle de doubleur de Sam et de Max, qu'il tenait déjà en 1993 dans le jeu original Sam and Max Hit the Road. Le doublage français propose de nouvelles références adaptées à la culture francophone en général et perd par ailleurs quelques jeux de mots en anglais. Il y a parfois des lacunes dans le doublage avec quelques répliques maintenues en anglais ou des problèmes de synchronisation et de différences entre les sous-titres et les dialogues.

Distribution[modifier | modifier le code]

Mode[modifier | modifier le code]

La distribution des épisodes s'est faite en deux temps. Dans un premier temps, par le biais d'une vente en ligne sur GameTap, Steam et le site du développeur Telltale Games, où les épisodes peuvent être achetés à l'unité ou la saison complète. Dans un second temps, la saison complète a été distribuée dans le commerce distribuée par The Adventure Company/Dreamcatcher Games en Amérique du Nord et JoWood Productions en Europe (Dreamcatcher étant une filiale de JoWood) sous la forme d'un DVD-ROM.

Depuis début novembre 2007, le quatrième épisode (Abraham Lincoln doit mourir) est disponible gratuitement sur le site de l'éditeur Telltale Games.

Le 4 avril 2008, Telltale Games a annoncé qu'une version Wii du jeu sera lancé à l'automne 2008, toujours distribué par The Adventure Company/Dreamcatcher Games en Amérique du Nord et JoWood Productions en Europe.

Publicité[modifier | modifier le code]

Dans le contexte du quatrième épisode, Telltale Games a lancé le site maxforpresident.org. Ce site parodie les sites de candidats américains à la présidentielle : système de donation, sondages, vidéos promotionnelles...

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Le format épisodique nécessitant une plate-forme de diffusion Internet, Telltale Games utilise également celle-ci pour diffuser des produits Sam and Max comme les comics à l'origine des personnages par exemple. Ils vendent également des produits dérivés : tee-shirts, bandes originales, affiches... Ils diffusent également sur le modèle des « souvenirs de mission », six objets se rapportant chacun à une des missions :

  • Épisode 1 ~ Une paire de lunettes hypnotiques
  • Épisode 2 ~ Le numéro de l'Alien Love Triangle Times avec Sam et Max en couverture
  • Épisode 3 ~ Le magnet d'ours gagné par Sam et Max au mini-jeu de tir
  • Épisode 4 ~ Un badge Max for president
  • Épisode 5 ~ L'arme biologique BoscoTech
  • Épisode 6 ~ Une carte postale de la Lune

Références aux jeux LucasArts[modifier | modifier le code]

En plus de références classiques, les programmeurs ont inclus des références aux jeux d'aventures LucasArts. Aussi, quand Sam and Max se rendent au magasin de Bosco, à côté de chez eux, ils peuvent lui demander s'il vend des vestes en cuir (référence à Indiana Jones and the Last Crusade), des touffes de poils de yéti, des boules à neige du vortex mystérieux et des légumes en forme de naturaliste célèbre (Sam and Max Hit the Road) ou encore une poule en caoutchouc avec une poignée au milieu (The Secret of Monkey Island). Dans l'épisode 4, devant le magasin, un des titres de journal est "Purcell attacked by two headed monkey", qui semble être une référence au singe à trois têtes des Monkey Island et également peut-être à l'écureuil à deux têtes de Zak McKracken and the Alien Mindbenders. On trouve une autre référence au singe à trois têtes de Monkey Island quand Sam, pour distraire Bosco dans l'épisode 5, lui dit : "Regarde-là derrière, un internet à trois têtes !". Dans l'épisode 6, Sam dit "Je ne peux retenir mon souffle que 9 minutes", référence à The Secret of Monkey IslandGuybrush Threepwood, le héros, peut retenir son souffle 10 minutes. Toujours dans l'épisode 6, si on essaye de mettre Jimmy "Deux-dents" dans le micro-onde ou le congélateur chez Bosco, Sam dit "Il y avait un jeu vidéo où on pouvait faire ça. Je préfère pas essayer". C'est une référence à Maniac Mansion où l'on pouvait mettre un hamster dans un micro-onde et à sa suite Day of the Tentacle où l'on devait mettre un hamster dans un congélateur. Dans le bureau de Sam and Max, on trouve un poster « Human enigma » et « la main de Jesse James » (Sam and Max Hit the Road). Il s'y trouve également une boîte sur laquelle est écrit « 03-03-04 », la date d'annulation de Sam and Max: Freelance Police.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :