Sam Clancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clancy.
Sam Clancy, Jr. Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Sam Clancy Jr
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (35 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 118 kg (260 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Israël Hapoel Jerusalem
Numéro -
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1997-1998
1998-2002
St. Edward High School
Trojans d'USC
Draft NBA
Année 2002
Position 45e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2002-2003
2003-2004
2003-2004
2003-2004
2004
2004-2005
2004-2005
2004-2005
2005
2005-2006
2005-2006
2006-2007
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011
2011-2012
2012
2012-2013
2013
2013
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Patriots de Fayetteville
Sun Kings de Yakama
Cocodrilos de Caracas
Iraklis Salonique
Stampede de l'Idaho
Filatelico Valladolid
Cocodrilos de Caracas
Trail Blazers de Portland
Unics Kazan
Vive Menorca Basquet
Land Black Slamer
Le Mans
Samara
Bnei HaSharon
Hapoel Jerusalem
Gallitos de Isabela
Southeast Hoopstars
Atenas de Córdoba
9 de Julio de Río Tercero
Ciclista Olímpico
Marinos de Anzoátegui
Gimnasia Indalo

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Sam Clancy, né le 4 mai 1980 à Pittsburgh aux États-Unis, est un joueur américain de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sam Clancy est choisi au deuxième tour de la draft 2002 par les Sixers de Philadelphie.

Intérieur de petite taille, il a séduit cette équipe par sa technique poste bas, variant tir en fadeaway ou hook shot (bras roulé) facilement. Cependant son déficit de taille le pousse à une brève carrière NBA, l'obligeant à la poursuivre outre-Atlantique et notamment au Mans sur la demande de Vincent Collet, champion de France 2006. Il justifie les attentes placées sur lui dès le premier match où il marque 24 points et prend 17 rebonds lors de la première journée de ProA contre Hyères-Toulon. Avec son coéquipier Phil Ricci, il compose une raquette mancelle petite mais dynamique ainsi que complémentaire de par la fiabilité du tir extérieur de Ricci. Clancy est par ailleurs le mentor désigné de la jeune garde intérieur mancelle (Cel, Koffi, etc.) grâce à son attitude irréprochable sur les terrains, Collet le qualifiant de « très coachable ».

Son jeu intérieur s'exprime par des mouvements divers et variés, comme le hook shot, turn around jump shot, etc. Il possède également un tir fiable dans le petit périmètre. Devenu la mascotte au club du Mans, il décide de partir au bout d'une seule, n'ayant pas pu s'entendre avec la direction sur les modalités d'un nouveau contrat, Le Mans souhaitant s'engager sur un contrat longue durée et Clancy, un contrat court avec un salaire annuel supérieur. Il quitte la Sarthe en dénonçant l'attitude selon lui méprisante des dirigeants, ne considérant pas suffisamment son talent et son assise sur le jeu.

Il poursuit sa carrière en Europe, se résignant à retenter sa chance dans les camps d'été NBA.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

puis Drapeau : États-Unis Patriots de Fayetteville (NBDL) puis Drapeau : États-Unis Sun Kings de Yakama (CBA)

puis Drapeau : États-Unis Idaho Stampede (CBA) puis Drapeau : Espagne Forum Filatelico Valladolid (Liga ACB)

puis Drapeau : Russie Unics Kazan (Superligue)

puis Drapeau de la Corée du Sud Land Black Slamer (1er division)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Consensus second-team All-American (2002)
  • Pac-10 Player of the Year (2002)
  • 2× First-team All-Pac-10 (2001–2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]