Sam Bewley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sam Bewley
Sam Bewley, Giro d'Italia 2015.jpg

Sam Bewley lors du Tour d'Italie 2015.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2009 Trek Livestrong
01.2012-05.2012[n 1] PureBlack Racing
Équipes professionnelles
2010-2011 RadioShack
05.2012-[n 2] Orica-GreenEDGE

Sam Bewley est un coureur cycliste néo-zélandais né le à Rotorua, membre de l'équipe australienne Orica-GreenEDGE. Spécialisé en poursuite par équipes jusqu'en 2012, il a été médaillé de bronze des Jeux olympiques de 2008 et 2012 et aux championnats du monde de 2010 et 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2005, aux championnats du monde de cyclisme sur piste juniors, Sam Bewley est médaillé d'or de la poursuite par équipes avec Darren Shea, Westley Gough et Jesse Sergent, et médaillé d'argent de la poursuite par équipes. Il rejoint ensuite l'équipe nationale élite de poursuite par équipes, et se concentre sur cette discipline[1]. En 2008, aux Jeux olympiques de Pékin, l'équipe de Nouvelle-Zélande formée par Sam Bewley, Hayden Roulston, Marc Ryan, Jesse Sergent et Westley Gough obtient la médaille de bronze.

Sam Bewley lors des Trois jours de Flandre-Occidentale 2010

En 2009, Sam Bewley intègre l'équipe Trek Livestrong. Sam Bewley devient coureur professionnel en 2010 au sein de l'équipe RadioShack. En mars, il est médaillé de bronze du championnat du monde de poursuite par équipes, à Copenhague, avec Westley Gough, Peter Latham et Jesse Sergent. En octobre, aux Jeux du Commonwealth, il obtient la médaille d'argent, avec Westley Gough, Marc Ryan et Jesse Sergent. L'année suivante, lors des championnats du monde, l'équipe de Nouvelle-Zélande formée par Sam Bewley, Peter Latham, Marc Ryan et Jesse Sergent est quatrième. En fin d'année 2011, Bewley n'est pas conservé par RadioShack[2].

En janvier 2012, il gagne une étape de la New Zealand Cycle Classic. En mars, il participe aux championnats du monde sur piste à Melbourne et y obtient la médaille de bronze de la poursuite par équipes. Il est recruté en mai 2012 par la nouvelle équipe australienne Orica-GreenEDGE. Durant l'été, aux Jeux olympiques de Londres, il obtient la même médaille en poursuite par équipes, comme quatre ans auparavant. En septembre, il dispute avec ses coéquipiers le nouveau championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marque. Orica-GreenEDGE y obtient la médaille de bronze. Il représente la Nouvelle-Zélande au contre-la-montre individuel, dont il prend la 31e place.

Sam Bewley lors de l'Eurométropole Tour 2014

En 2013, il décide de se concentrer uniquement sur la route[3]. En avril, il se fracture une clavicule lors du Circuit de la Sarthe[3]. Il dispute le Tour d'Espagne, son premier grand tour. Le contrat qui le lie à Orica-GreenEDGE est prolongé pour 2014[4]. En avril 2014, une chute lors de Paris-Roubaix lui cause deux fractures à la main et le prive de compétition pendant plusieurs semaines[5]. Durant l'été, il dispute à nouveau le Tour d'Espagne. Il est treizième de la dernière étape, un contre-la-montre. Son contrat avec Orica-GreenEDGE est renouvelé pour un an[6].

Fin 2015 il prolonge de deux ans son contrat avec l'équipe Orica-GreenEDGE[7].

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Championnats d'Océanie[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points
2007 médaille d'argent, Océanie Argent
2009 médaille de bronze, Océanie Bronze médaille d'or, Océanie Or (avec Westley Gough, Marc Ryan et Peter Latham) médaille d'or, Océanie Or
2011 médaille de bronze, Océanie Bronze médaille d'or, Océanie Or (avec Aaron Gate, Marc Ryan et Jesse Sergent) médaille de bronze, Océanie Bronze

Jeux d'Océanie[modifier | modifier le code]

  • 2004
    • médaille d'or, Océanie Médaillé d'or de la poursuite individuelle juniors
    • médaille d'argent, Océanie Médaillé d'argent de la poursuite par équipes juniors

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

  • 2015 : 122e, vainqueur de la 1re étape (contre-la-montre par équipes)

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Classement mondial UCI nc[8]
UCI World Tour nc[9] nc[10] nc[11] nc[12] nc[13]
UCI Europe Tour 1108e[14]
UCI Oceania Tour 78e[15] 48e[16]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 21 mai 2012
  2. Du 22 mai 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « PEZ Talk: RadioShack’s Sam Bewley », sur pezcyclingnews.com,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  2. (en) « Cycling: Bewley on track for crack at gold », sur nzherald.co.nz,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  3. a et b (en) « Sam Bewley about to fulfil his cycling dream », sur stuff.co.nz,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  4. (en) « Sam Bewley's pro cycling contract extended », sur stuff.co.nz,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  5. (en) « Sam Bewley speaks about Paris-Roubaix crash », sur cyclingquotes.com,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  6. (en) « Bewley's cycling career bounces back », sur radiosport.co.nz,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  7. « Le journal des transferts », sur velo101.com,‎ (consulté le 6 octobre 2015)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 5 octobre 2015)
  14. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  15. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  16. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :