Salyut 7 (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Salyut 7
Description de cette image, également commentée ci-après
Vladimir Vdovitchenkov et Pavel Derevianko,
les deux acteurs principaux.

Titre original Салют-7
Réalisation Klim Chipenko
Scénario Aleksey Chupov
Alekseï Samoletov (ru)
Natalia Merkoulova
Klim Chipenko
Musique Ivan Burlyaev
Acteurs principaux
Sociétés de production Rossiya 1
Pays d’origine Drapeau de la Russie Russie
Genre drame historique
Durée 111 minutes
Sortie 2017


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Salyut 7 (Салют-7) est un film russe coécrit et réalisé par Klim Chipenko, sorti en 2017. Il s'agit de l'histoire inspirée de l'accident, survenu en 1985, dans la station spatiale Saliout 7 et de la réparation alors effectuée par les cosmonautes de la mission Soyouz T-13.

Il obtient le Grand prix du jury des Utopiales en 2017 et l'Aigle d'or, en .

Synopsis[modifier | modifier le code]

En , la station spatiale soviétique Saliout 7, inoccupée depuis six mois, cesse de répondre aux signaux envoyés depuis le Centre de contrôle des vols spatiaux TsUP et ne parvient visiblement plus à contrôler son orientation. Les autorités redoutent la chute de l'installation sur la Terre, ce qui peut produire de nombreuses victimes et causer des ennuis importants à l'Union soviétique dans le contexte de la guerre froide.

Pour essayer de sauver la station, il est décidé de lancer deux cosmonautes les plus qualifiés, Vladimir Fedorov et Viktor Alekhine, à bord de Soyouz T-13 pour rattraper la station morte, identifier l'origine du problème et le corriger. Le rendez-vous spatial se déroule avec succès. Les deux cosmonautes commencent à travailler à la réparation de la panne, tout en comprenant que leur retour sur la Terre peut être compromis, la station ne répond à aucun contrôle humain.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production déléguée : Ioulia Michkinene et Natalia Smirnova

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Une rencontre entre le Président Poutine et l'équipe du film, le 3 octobre 2017.
Assis au premier rang, de gauche à droite : Vladimir Vdovichenkov et Pavel Derevyanko (acteurs) ; Vladimir Poutine ; Viktor Savinykh et Vladimir Dzhanibekov (anciens cosmonautes).

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Ivan Burlyaev, Sviatoslav Kourachov et Vlad Zhoukov[réf. nécessaire].

Des extraits musicaux des chansons suivantes sont inclus dans le film :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'action se déroule en 1985, soit six ans seulement avant la dislocation de l'URSS.
  • Le film a fait partie de la sélection de la Semaine du cinéma russe à Paris[1].
  • Le mot Saliout signifie "Salut" en russe (au sens noble du terme).
  • Le film fait plusieurs fois référence à des mesures de prohibition de l'alcool initiées par Gorbatchev. Contrairement à ce qui s'était passé au États-Unis entre 1919 et 1933, il n'y eut jamais d'interdiction totale, mais une augmentation des prix de l'alcool, une interdiction de consommer dans les lieux publics et une répression accrue de l'ivresse publique.

Entre réalité et fiction[modifier | modifier le code]

Le film s'inspire de faits réels survenus pendant la mission spatiale Soyouz T-13, menée par les cosmonautes Vladimir Dzhanibekov et Viktor Savinykh. Dans le film, leurs noms ont été modifiés mais non leurs prénoms (Vladimir et Viktor).

À l'inverse, en octobre 2021, Klim Chipenko, réalisateur du film, doit embarquer à bord du vaisseau spatial Soyouz MS-19 pour séjourner quelques jours à bord de la station spatiale internationale et y tourner plusieurs séquences de son prochain film[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Semaine du cinéma russe 8 – 14 novembre », sur Centre de Russie pour la science et la culture (consulté le 18 juin 2018).
  2. L’agence spatiale russe tournera un film à bord de l’ISS, Russia Beyond, 14 novembre 2020
  3. « L'écrivain Pierre Bordage primé aux Utopiales », sur Ouest France, (consulté le 29 juillet 2018)
  4. « Лауреаты премии «Золотой Орел» за 2017 год », sur kinoacademy.ru (consulté le 29 juillet 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres films de fiction se déroulant dans l'espace et s'inspirant de faits réels

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]