Salvatore Martirano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un compositeur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Salvatore Martirano
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Salvatore Giovanni Martirano () est un compositeur américain de musique contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Yonkers (New York), il étudie la composition avec Herbert Elwell au Oberlin College de 1947 à 1951, avec Bernard Rogers à la Eastman School of Music de Rochester (New York) en 1952 puis avec Luigi Dallapiccola au conservatoire Cherubini de Florence entre 1952 et 1954. De 1956 à 1959 il est à Rome à l'American Academy. En 1960, on lui remet un Guggenheim Fellowship[1] et le prix de l'American Academy of Arts and Letters. Il enseigne ensuite, pendant de longues année à l'Université de l'Illinois. Il travaille également sur la musique électronique et conçoit des instruments de musique électronique, comme le Sal-Mar en 1969.

Un prix de composition musicale portant son nom, le Salvatore Martirano Memorial Composition Award (en), est remis chaque année depuis 1996.

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • American Academy in Rome spring concert, 1957 April 10 ; 2003. (OCLC 78574344)
  • Scrape rim skin : solo snare drum ; Smith Publications, 1990. (OCLC 25891276)
  • Cocktail music for solo piano ; Smith Publications, 1989. (OCLC 21179763)
  • Stuck on Stella : solo piano ; Lingua Press, 1982. (OCLC 12917793)
  • Ballad : 1966 ; (OCLC 63145100)
  • O, O, O, O, that Shakesperian [sic] rag / with soprano / George Rochberg ; Composers Recordings, 1963. (OCLC 16903356)
  • Contrasto, for orchestra ; Associated Music Publishers, 1960. (OCLC 670714)

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Simon Guggenheim Memorial Foundation M Fellows Page

Liens externes[modifier | modifier le code]