Salvator Mundi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salvator Mundi (latin : « Sauveur du monde ») est le nom donné aux représentations du Christ portant un orbe dans sa main gauche tout en utilisant sa main droite pour bénir. La composition souligne la portée eschatologique de la domination terrestre du Christ.

Ce motif iconographique, variation du Christ en gloire, a été popularisé au XVe siècle par des peintres italiens de la Renaissance et par des peintres d'Europe du Nord tels que Jan van Eyck, Hans Memling et Albrecht Dürer. Le motif se fait plus rare ensuite, jusqu'à disparaître au XIXe siècle.

Le musée de l'Ermitage abrite plusieurs Salvator Mundi attribués au Titien.

On trouve également représenté l'Enfant Jésus portant l'orbe de sa main gauche, ou le Christ bénissant mais sans l'orbe, parfois remplacé par un livre.

Une peinture exploitant ce motif, appelée simplement Salvator Mundi, a été attribuée ou réattribuée à Léonard de Vinci en 2011. Cette œuvre disparut de 1763 à 1900, quand elle fut acquise par Charles Robinson. À cette époque, on l'attribue à Bernardino Luini, et elle est ensuite achetée par Francis Cook, une photographie prise en 1912 en montre la surface altérée. En 2017, restaurée, elle est vendue pour 450 millions de dollars, le prix le plus élevé à ce jour pour une peinture.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Salvator Mundi » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]