Salvadora persica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salvadora persica est un arbuste de la famille des Salvadoraceae, originaire du Moyen-Orient. Sa racine est utilisée comme moyen de nettoyage des dents et est appelée siwak.

Le Shah ibn Shekyb sous le conseil du prêtre du temple d’Anahita à Istakhr l'utilisait dans tout l'empire sassanides en fin de l'antiquité pour des maux de tête. Cette plante a été utilisée en parallèle dans certaines sociétés celtiques ; le druide Thoutoueille en fait mention dans Táin Bó Cúailnge (Razzia des vaches de Cooley).

Description[modifier | modifier le code]

Salvadora persica est un petit arbre ou un arbuste avec un tronc tortueux, rarement plus d’un pied en diamètre. Son écorce est scabreuse et fissurée, blanchâtre avec des extrémités pendantes. L’écorce de la racine de l’arbre ressemble au sable, et les surfaces intérieures sont même une légère nuance de marron. Il a un parfum agréable, de cresson ou moutarde, mais aussi un goût chaud et piquant. Les feuilles se brisent avec un grésillement fin croustillant lorsqu’on marche dessus. L’arbre pousse jusqu'à une hauteur de trois mètres. Au Pakistan, ces arbres anciens, majestueux et robustes sont plus étroitement associés aux cimetières comme les cyprès dans la culture anglaise.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :