Salton City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Californie
Cet article est une ébauche concernant la Californie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Salton City
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Californie Californie
Comté Imperial
Type de localité Census-designated place
Code ZIP 92275
Code FIPS 06-64294
GNIS 1853413, 2409242
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 760
Démographie
Population 3 763 hab. (2010)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 17′ 55″ nord, 115° 57′ 22″ ouest
Altitude -38 m
Superficie 5 550,6 ha = 55,506 km2
· dont terre 55,506 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Localisation
Carte du comté d'Imperial.
Carte du comté d'Imperial.

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Salton City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Salton City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Salton City

Salton City est un census-designated place en bordure du lac Salton Sea dans le Comté d'Imperial de l'État de Californie. Sa population s’élevait à 3 763 lors du recensement de 2010 et de 978 en 2000.

Histoire[modifier | modifier le code]

Salton City s'est développé durant les années '50 et créée en 1958 par M. Penn Phillips et Holly Sugar Corporation[1],[2] comme lieu de villégiature sur la Salton Sea, un lac d'eau salé localisé sur la faille de San Andreas, mais son développement a été limité de par son isolement et le manque de main d’œuvre locale[3].

Dans les années 1970, la plupart des maisons construites sur le rivage ont été abandonnées[4] en raison à l'élévation de l'eau, y compris la marina[1].

Dans les années 1980 et 1990, l'augmentation de la salinité et une possible pollution de l'eau de la Salton Sea a fait chuter la fréquentation des ensembles de loisirs[5].

Depuis les années 2000, le développement de Salton City est reparti à la hausse, résultat de l'augmentation de l'immobilier en Californie. Terrain et logement bon marché, ainsi que l'amélioration de la voie rapide SR 86 et de la venue du casino « Torres-Martinez Desert Cahuilla Indians », le tout attire de nouveau résident[6],[7].

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le bureau du recensement des États-Unis, Salton City a une superficie totale de 55,506 km2, la totalité de ses terres.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The San Diego Union-Tribune, March 9, 2005, "Salton Sea Timeline", http://legacy.signonsandiego.com/uniontrib/20050309/news_1c9seaside2.html
  2. Laflin, P., 1995, "The Salton Sea: California's overlooked treasure.", The Periscope, Coachella Valley Historical Society, Indio, California, 61 pp, (Reprinted in 1999), http://www.sci.sdsu.edu/salton/PeriscopeSaltonSeaCh7-9.html
  3. Greenfield, Steven. "A Lake by Mistake" in Invention & Technology magazine Volume 21 Number 3 Winter 2006. http://www.americanheritage.com/articles/magazine/it/2006/3/2006_3_38.shtml
  4. Redlands Institute, "Salton Sea atlas", ESRI, 2002, ISBN 1-58948-043-0, p. 32
  5. National Geographic (magazine), Joel K. Bourne, Jr., "Salton Sea", février 2005, http://ngm.nationalgeographic.com/ngm/0502/feature5/index.html
  6. Imperial Valley Press (2005), Salorio, Michael A., "West Shores community has high hopes for growth"
  7. Los Angeles Times (July 1, 2007), Streitfeld, David., "Salton City: A land of dreams and dead fish", http://articles.latimes.com/2007/jul/01/business/fi-salton1

Articles connexes[modifier | modifier le code]